Le magazine de la contemporaine
Magazine
Lundi 28 septembre 2015
52 min

Invité : Henry Fourès

Le compositeur vient annoncer le concert donné le 30 septembre dans le cadre du festival Musica.

Invité : Henry Fourès
Haut : le compositeur Henry Fourès. Bas : l'ensemble L'Instant Donné.

Le billet d'Arnaud Merlin

Les compositeurs contemporains seraient-ils fâchés avec l’objet disque ? On peut légitimement se poser la question lorsque l’on constate que Francesco Filidei, par exemple, ne possède pas un seul disque de ses œuvres, alors qu’il a déjà quarante-deux ans et une belle notoriété. Aurélien Dumont, trente-cinq ans cette année, peut aujourd’hui se réjouir de voir paraître une première monographie très enthousiasmante, où l’on retrouve nombre de qualités de ce jeune compositeur qui fut l’élève de Gérard Pesson et qui se montre aussi passionné par l’inspiration littéraire que par la culture et la civilisation japonaises. D’une pièce pour ensemble et électronique avec un chœur virtuel à un trio pastoral réunissant violon baroque, clavecin et harpe, d’un splendide solo pour violoncelle et électronique à une partition ludique pour voix, piano et percussions, on se laisse séduire par l’inventivité des timbres, la beauté des objets musicaux, et la qualité des évocations. L’interprétation est à l’avenant, avec l’ensemble Klangforum de Vienne, la violoncelliste Jeanne Maisonhaute, le trio Dauphine, le Trio B and See ou l’ensemble orchestral contemporain, dirigé par Pierre-André Valade - ce sont ces derniers que l’on retrouve dans le très beau cycle des Fables asséchées qui referme le disque, en voici un petit extrait avec la sixième fable, et la septième marée électronique…

Aurélien Dumont (né en 1980)
Fables asséchées (2014) pour ensemble et électronique – Sixième Fable
Ensemble Orchestral Contemporain
Pierre-André Valade
, direction
Enr. 2014 (Lyon)
Aurélien Dumont « While »
NoMadMusic NMM023

Le reportage de Pierre Rigaudière

Giordano Bruno de Francesco Filidei

Quelques jours après sa création à la Casa da Música à Porto, l’opéra Giordano Bruno figurait en première française au programme du festival Musica à Strasbourg. Le compositeur Francesco Filidei commente son intérêt pour la figure de ce penseur de la Renaissance italienne, tandis qu’Antoine Gindt expose les lignes directrices de sa mise en scène.

Illustrations musicales :
**♫ Francesco Filidei*
Giordano Bruno*
Extraits enregistrés par Radio France lors de la représentation du 20 septembre.

L'invité : Henry Fourès

►Le samedi 26 septembre, à l'occasion du Bal Contemporain, seront créées trois nouvelles pièces de Henry Fourès : De Amore 1 - Ars brevis - De Amores 2, Sponsus et MUSICA per gloria. L'événement sur le site du Festival Musica.
►Le mercredi 30 septembre, l'Instant Donné créera la pièce Dels dos principis (Des deux principes, In memoriam Patrick Millet) de Henry Fourès. Le concert sur le site du Festival Musica

Né en 1948. Caustique, rocailleux, débarrassé des scories de l’écriture mais non des joies de l’ornementation sauvage, Henry Fourès façonne une musique hautement personnelle et libre de toute classification.

Son éclectisme le conduit à collaborer avec des artistes d'esthétiques et d'horizons très divers et ses activités touchent de nombreux domaines : il réalise des films pour la télévision, compose pour l'image, la danse, la scène et la radio. Il exploite avec aisance et agilité tous types d'effectifs et de dispositifs, des œuvres symphoniques à la musique de chambre, des pièces électroniques et mixtes aux œuvres vocales, en passant par des installations interactives et manifestations événementielles.

Henry Fourès étudie la musique au CNSMD de Paris (écriture, analyse et composition), à l'Université de Berlin (musicologie médiévale) et à l'Académie de Vienne (piano). Après avoir enseigné au Conservatoire de Pantin et à l’Université de Toulouse, il occupe différentes fonctions au sein du Ministère de la Culture de 1982 à 1990. De 2000 à 2009, il est directeur du CNSMD de Lyon.

Une nouvelle version scénographiée (avec jongleur) de Correspondances, créée à Musica 2013, voit le jour en 2014 au festival de Donaueschingen. Le deuxième cahier de Soleares, pour voix et percussion, est créé en 2015 à Marseille.
Biographie issue du site du Festival Musica

► Programmation musicale :
Robert Pascal (né en 1952)
Au front de la lune
Document du compositeur

**♫ Henry Fourès (né en 1948)
Sommerbericht (commande du festival Musica)
Carlo Rizzo, tambourin
Les Percussions de Strasbourg**
Enr. Radio France, 2001 (Musica)

**♫ Henry Fourès (né en 1948)*
O feu * pour électronique, orgue de barbarie et piano
Document du compositeur

**♫ Henry Fourès (né en 1948)
Il faut d’abord que je le danse
Bohuslav Matousek, violon
Ensemble Orchestral Contemporain
Daniel Kawka**, direction
Document du compositeur

**♫ Luc Ferrari (1929-2005)
A la recherche du rythme perdu
Henry Fourès, piano
Carlo Rizzo**, tambourin polytimbrique
Adda 581156

► Réécoutez pendant 30 jours le concert diffusé en première partie de soirée dans les Lundis de la contemporaine :Musica #2 : Giordano Bruno, un opéra de Francesco Filidei

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :