Le jour d'Avant
Magazine
Dimanche 15 décembre 2013
58 min

Rendez-vous avec Laurent Feneyrou, spécialiste de la musique contemporaine

Le musicologue Laurent Feneyrou sera l'invité du Jour d'avant afin de nous parler de ses récentes publications : "Théories de la composition musicale au XXe siècle" et "Silences de l'oracle, autour de l'oeuvre de Salvatore Scarrino". Nous recevrons également Antoine Pecqueur, pour le partenariat exceptionnel avec le Hors-Série du magazine La Terrasse consacré à la musique contemporaine. Arnaud Merlin s'intéressera aujourd'hui à un livre "De la musique au son" de Makis Solomos paru aux Presses Universitaires de Rennes

►Laurent Feneyrou est musicologue. Boursier Lavoisier du ministère des Affaires étrangères, il est successivement conseiller pédagogique à l’Ircam, conseiller musical auprès de la direction de France Culture et directeur adjoint de l’Institut d’esthétique des arts contemporains (C.N.R.S. – Université de Paris I, U.M.R. 8592). Il est actuellement membre de l’équipe Analyse des pratiques musicales (Ircam – C.N.R.S.-U.P.M.C.) et codirige avec Frédéric Durieux le séminaire « Composition et musicologie contemporaines » au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Ses recherches portent sur les relations entre musique et politique, principalement sur l’esthétique d’inspiration marxiste, mais aussi sur les traités et les techniques d’écriture et sur les théories compositionnelles contemporaines en tant que conditions de possibilité de l’œuvre. Éditeur des écrits de Jean Barraqué (Paris, 2001), de Giacomo Manzoni (Paris, 2006) et de Luigi Nono (nouvelle édition, Genève, 2007), il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs : Musique et Dramaturgie, esthétique de la représentation au xxe siècle (Paris : Publications de la Sorbonne, 2003), Résistances et utopies sonores, musique et politique au xxe siècle (Paris : C.D.M.C., 2005), À Bruno Maderna (2 vol., Paris : Basalte, 2007, 2009).

Source : Symetrie

Théories de la composition musicale au xxe siècle - Nicolas Donin et Laurent Feneyrou (direction scientifique) / Edition Symétrie
Théories de la composition musicale au xxe siècle - Nicolas Donin et Laurent Feneyrou (direction scientifique) / Edition Symétrie

Théories de la composition musicale au xxe siècle
Nicolas Donin et Laurent Feneyrou (direction scientifique)
Editeur : Symétrie (Collection recherche)

Ouvrage publié avec le concours de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (O.I.C.R.M.) – Université de Montréal et avec le soutien de la Fondation Francis et Mica Salabert et du Centre national du livre.

Le xxe siècle musical n’a eu de cesse de renouveler les langages, les techniques d’écriture et les outils technologiques, mais aussi d’en observer les principes, voire d’en prescrire les règles. Comme Baudelaire l’avait annoncé, avec la modernité naît l’exigence de l’artiste raisonnant son art et découvrant les lois en vertu desquelles il crée.

Nourris d’expériences littéraires ou plastiques, de concepts philosophiques et des avancées de la science (mathématique, physique, acoustique…), les compositeurs du siècle dernier nous ont ainsi légué nombre d’articles, d’entretiens, de lettres, de manifestes, de livres, de documents divers et de recherches parfois inédites, mais transmises par une tradition orale ou leur propre pédagogie. Ils y traitent de la musique, de ses fondements, ainsi que de leurs œuvres déjà écrites ou encore en devenir, pour en dévoiler les arcanes ou accompagner leur projet.

Beaucoup de ces théories, individuelles ou collectives, explicites ou plus secrètes, ont été commentées par la musicologie, mais il n’en existait à ce jour aucun panorama synthétique destiné au mélomane, à l’étudiant ou au musicien. Théories de la composition musicale au xxe siècle entend combler cette lacune et montrer la vigueur de ces théories, de Schoenberg aux contemporains en passant par le minimalisme. Rédigé par les meilleurs spécialistes, ravivant sans cesse les équilibres entre idées, faits historiques et analyses de partitions, il présente plus d’une soixantaine de chapitres de référence introduisant à des corpus d’écrits de compositeurs ou à des notions plus transversales, qui ont architecturé la musique occidentale tout au long du siècle passé. (Source Symétrie)

Silences de l’oracle. Autour de l’œuvre de Salvatore Sciarrino - Laurent Feneyrou
Silences de l’oracle. Autour de l’œuvre de Salvatore Sciarrino - Laurent Feneyrou

Silences de l’oracle. Autour de l’œuvre de Salvatore Sciarrino
par Laurent Feneyrou
Editeur : Centre de documentation de la musique contemporaine

Né à Palerme en 1947, Salvatore Sciarrino évoque dans son art les fascinants croisements de la civilisation sicilienne, lointains souvenirs, sur la terre d’Empédocle, des cultures grecque, romaine, byzantine, arabe, normande, espagnole… Sa musique, subtile et éminemment dramatique, traduit avec une acuité rare les lieux et milieux dans lesquels nous vivons, l’intensité de nos sensations et de nos sentiments, les tensions du corps à l’écoute, mais aussi les nocturnes et les mythes, anciens ou modernes, d’Andromède, de Carlo Gesualdo ou de Jules Laforgue. L’art de Salvatore Sciarrino, en quête d’illusions et de sons chimériques, redonne à la nature ses droits et les modèle à sa guise. Musique à l’écoute vive, exacerbée. Musique de pierre et de vent, mais aussi de bestiaires précieux, imitant tantôt le bruit d’un galet concassé, tantôt le grillon ou le chant de l’oiseau, tantôt les éléments fondamentaux, la marée ou le vent. Musique scrutant aussi l’horizon à la recherche de l’inouï. (Source Symétrie)

Bannière turbulences
Bannière turbulences

Antoine Pecqueur vient nous parler d'un partenariat exceptionnel avec le Hors-Série du magazine La Terrasse consacré à la musique contemporaine.

La Térrasse : Hors-Série - La Musique Contemporaine
La Térrasse : Hors-Série - La Musique Contemporaine

(...) Ce hors-série de La Terrasse décrit les spécificités de la musique contemporaine, rend compte de son articulation au passé sans cesse questionnée, de sa multiplicité et de son inventivité. Cette effervescence ouvre différentes voies, suscite logiquement des débats, qui ne peuvent occulter l’essentiel : par sa qualité intrinsèque, la création artistique parvient à transcender le style auquel elle appartient. Le temps entremêle création d’aujourd’hui, répertoire d’hier et de demain…

Ce hors-série de La Terrasse met en lumière la musique contemporaine dans ses dimensions artistiques, économiques et politiques. Quels sont les outils et les lieux de création et de diffusion ? Comment s’effectue la rencontre avec le public, et quel public ? Comment la création est-elle financée ? Comment et pourquoi devient-on compositeur ? Quelle place occupent le compositeur et les interprètes au sein du spectacle vivant ? Quels liens avec les autres disciplines, alors que se multiplient les croisements entre les arts ? (...) ( Source : Agnès Santi )

Bannière turbulences
Bannière turbulences

► La chronique d'Arnaud Merlin :De la musique au son de Makis Solomos aux éditions Presses Universitaires de Rennes (PUR)

De la musique au son - Makis Solomos
De la musique au son - Makis Solomos

Le live fourmille de centaines d’exemples musicaux choisis dans des registres aussi divers que le propos qui anime l’auteur. Selon ce grand spécialiste de Xenakis qui sait aussi donner la parole aux autres, nous serions passés, en un siècle, d’une civilisation musicale à une civilisation du son. Comme toute idée forte, la thèse de Makis Solomos suscite la discussion, et prête maintes fois à la contradiction. Mais elle a le mérite d’être bougrement argumentée, selon un plan qui s’impose de lui-même. On suit ainsi la pensée de l’auteur dans une passionnante histoire du timbre ; on refait avec lui le chemin vers le bruit, du « son organisé » de Varèse aux expériences radicales de la « noise » ; on reconsidère profondément l’écoute en compagnie des acousmaticiens, des spectraux et des minimalistes ; on plonge, on s’immerge dans l’abîme du son ; on repense le matériau, de la résonance à la synthèse ; et enfin, on compose avec l’espace et le paysage… De quoi nous faire autrement rêver qu’une bêbête querelle de dictée musicale truquée, fût-ce dans un amphithéâtre prestigieux du Collège de France…

Bannière turbulences
Bannière turbulences

♫ Programmation musicale :

Philippe Boesmans
Chambres d'à côté : Chambre n°1
Musiques Nouvelles, Jean-Paul Dessy
(Cypres - CYP4636)

Bruno Maderna
Concerto pour hautbois n°3
Heinz Holliger
Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester
Direction : Gary Bertini
(Philips 442 015-2)

Aldo Clementi
Concerto pour piano et 14 instruments
Giancarlo cardini
Gruppo Musica Contemporanea di Firenze
Direction : Mario Ruffini
(Die Schachtel DS 12)

Luigi Nono
Variazioni canoniche sulla serie dell'opus 41 di Arnold Schönberg, pour orchestre de chambre
Sinfonieorchester basel
Direction : Mario Venzago
(Col Legno 31822)

Luigi Dallapiccola (Texte de Marie Stuart)
Canto di prigionia : n°1 preghira di Maria Starda
Nouveau choeur de Londres
Ensemble Intercontemporain
Direction : Hans Zender
(Erato 4509-98509-2)

Salvatore Sciarrino
Lohengrin
Gruppo Strumentale Musica d'Oggi
Direction : Salvatore Sciarrino
(Dischi Ricordi 1001)

Einojuhani Rautavaara
Missa duodecanonica : n°3 Agnus dei
Latvian Radio Chor
Direction : Sigvards Klava
(Ondine - ODE 1223-2)

John Lennon, Paul McCartney
A day in the life
The Beatles
(EMI 5099969945922)

Krzysztof Penderecki, Jonny Greenwood
Popcorn superchet receiver
Aukso Chamber Orchestra
Direction : Mos Marek
(Nonesuch 530223-2)

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :