Le jardin des critiques
Magazine
Dimanche 23 septembre 2012

SCHUBERT : Le Voyage d'hiver D. 911 - avec Ivan A. Alexandre, Jean-Pierre Derrien et Renaud Machart

SCHUBERT : Le Voyage d'hiver D. 911 - avec Ivan A. Alexandre, Jean-Pierre Derrien et Renaud Machart
SCHUBERT : Le Voyage d'hiver D. 911 - avec Ivan A. Alexandre, Jean-Pierre Derrien et Renaud Machart

Réédition de la version 1988 chez EMI Classics

Une réédition chez EMI d'un enregistrement datant d'octobre 1988 mérite le détour : le Voyage d'hiver D. 911 de Schubert par la mezzo-soprano Brigitte Fassbaender, accompagnée par le pianiste Aribert Reimann.

Voici longtemps que les chanteuses se sont emparées de ce répertoire jadis réservé aux seuls hommes. Déjà la grande Lotte Lehmann dans "18 cycles de Lieder" (Eighteen Song Cycles chez Praeger Publishers, 1972) affirmait l'égalité des sexes dans ce répertoire : "Pourquoi refuser à une chanteuse une telle profusion de Lieder merveilleux si elle dispose de ce pouvoir de créer l'illusion, et de faire en sorte que le public lui-même y croie ?"

Partant de là, il est parfaitement légitime de vous proposer un panel de versions entièrement féminines, et de les comparer entre elles.

Partout vous apprécierez le "paysage fou" (Michel Schneider) de ce cycle, ce corps désert en deux temps (de 1 à 12, et de 13 à 24) en parfaite adéquation avec l'état d'esprit dépressif de Schubert en ce début de l'année 1827, et les vers de Wilhelm Müller.

Depuis le lied glacial "Gute Nacht" (Bonne nuit) qui semble assurer la transition avec le dernier lied de "La Belle meunière", au Vielleux (Der Leiermann), figure de musicien déchu auprès duquel le malheureux vagabond errant va trouver une ultime figure d'identification, c'est un poète hagard et titubant dans la neige qui nous est présenté ici, incapable d'avancer car figé dans son souvenir de l'aimée, et terrorisé par sa propre image que lui renvoie une nature figée par le froid.

Attaché de production : Yoann JOLIET

Chargé de réalisation : Laurent LEFRANCOIS

Invités

Ivan A. ALEXANDRE

Après ses études de musique et musicologie à la Sorbonne, Ivan A. Alexandre se tourne vers la presse et publie en 1980 son premier article dans le mensuel Diapason, journal dont il devient par la suite éditorialiste.

Il a contribué à divers ouvrages (Opéras, Guide des opéras de Verdi, Encyclopædia Universalis...), dirigé le Guide de la musique ancienne et baroque paru en 1992 dans la collection Bouquins (Robert Laffont) et produit de nombreuses émissions sur France Musique et Radio Classique.

En avril 2011, il met en scène Le Cid de Corneille au Théâtre Polonais de Varsovie et Hippolyte et Aricie de Rameau (direction Emmanuelle Haïm) à l'Opéra Garnier en Juin dernier.

Programmation musicale

VERSION 1 :
Christine Schaefer (soprano), Eric Schneider (piano)
Onyx [ONYX 4010]2006

VERSION 2 :
Lotte Lehmann (soprano), Paul Ulanowsky (piano)
Lys [LYS 231-234]1940-1941

VERSION 3 : VERSION CHOISIE
Brigitte Fassbaender (soprano), Aribert Reimann (piano)
EMI [7498462]1988

VERSION 4 :
Christa Ludwig (soprano), James Levine (piano)
DGG [423366-2]1986

VERSION 5 :
Nathalie Stutzmann (soprano), Inger Soedergren (piano)
Calliope [CAL 9339]2004

VERSION 6 :
Lois Marshall (mezzo-soprano), Anton Kuerti (piano)
CBS [PSCD 2011]1976

Bibliographie

Livre

Wilhelm Müller, Der Dichter der Winterreise (en langue allemande)

Erika von Borries

C.H. Beck (2007)

Livre

Musique de Nuit

Michel Schneider

Odile Jacob [ISBN : 978-2738109422]

Cet ouvrage du psychanaliste Michel Schneider comporte tout un chapitre sur le Voyage d'hiver dont il est question ce jour dans le Jardin des Critiques.

L'équipe de l'émission :