Le jardin des critiques
Magazine
Dimanche 27 janvier 2013

SCARLATTI : Sonates pour clavier - avec Thierry Geffrotin, Raffi Kevorkian et Christophe Rousset

SCARLATTI : Sonates pour clavier - avec Thierry Geffrotin, Raffi Kevorkian et Christophe Rousset
SCARLATTI : Sonates pour clavier - avec Thierry Geffrotin, Raffi Kevorkian et Christophe Rousset

Louis-Michel Van Loo : Sextet - 1768 - Peinture sur toile

Musée de l'Hermitage - St Pétersbourg

Né à Naples en 1685 d'un père Alessandro compositeur de musique vocale, Scarlatti poursuit ensuite son périple par Venise où il est élève de Gasparini, puis Rome en 1715 comme maître de chapelle.

Après diverses tentatives d'écrire une musique assez conventionnelle, Monsieur Scarlatti-fils s'exile à l'âge de 34 ans au Portugal, puis en Espagne. Il y vole alors de ses propres ailes, à bonne distance de la figure paternelle. A la cour du roi Jean V, il semble se contenter de sa charge de Maître de Musique attaché à la princesse Maria Barbara du Portugal, qui devient en 1729 reine d'Espagne.

Curieusement, alors qu'il a dépassé la cinquantaine, voilà que notre Scarlatti se met à explorer la sonate de manière presque compulsive (555 numéros connus à ce jour), la baptisant dans la première publication frappée de l'imprimatur royal : "exercices pour le clavecin.". Dans leur préface, il précise non sans humour sa pensée : « mes sonates sont une manière ingénieuse de badiner avec l'Art, mais il ne faut cependant pas rechercher en elles une trop profonde érudition.»

Faisant sciemment abstraction de formes musicales et règles de rhétorique auxquelles se raccrochaient les compositeurs de son temps, Domenico Scarlatti allait, le premier, ancrer la totalité de son art dans une ressource inépuisable qui ferait florès un siècle plus tard : son imagination.

Attaché de production : Yoann JOLIET

Chargé de réalisation : Laurent LEFRANCOIS

Invités

Thierry GEFFROTIN

Il découvre le journalisme, alors qu'il est étudiant en troisième cycle de droit, en réalisant des critiques et des reportages musicaux pour un hebdomadaire à Caen.

En 1983, Thierry Geffrotin produit et présente deux émissions sur la musique baroque sur France Musique et à cette occasion donne la parole pour la première fois en France au claveciniste et organiste hollandais Gustav Leonhardt.

Il a publié, en juin 2009, une histoire de la vie de Mozart dans un coffret de deux CD édité aux Éditions Eponymes, illustrée par de nombreux extraits musicaux. Il poursuit cette collection avec deux autres bios audio; celle de Chopin toujours chez le même éditeur, à l'occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur polonais et celle de Brahms parue en décembre 2010.

Claveciniste et organiste, il joue de ces deux instruments en concert. Il a été co-titulaire de l'orgue de Saint-Pierre de Caen de 1978 à 1988 et a assuré, durant cette même période, l'accompagnement musical des offices à la chapelle anglicane de Caen.
Président de l'Association des Amis de l'Orgue de Notre-Dame de Guibray, on l'entend régulièrement sur cet instrument. Il est également ténor et a été membre de plusieurs ensembles vocaux, notamment la Maîtrise de Caen.

Depuis juillet 2003, il propose aux auditeurs d'Europe 1 une chronique hebdomadaire de musique classique. En avril 2011 il est nommé chef du service culture d'Europe1.

Christophe ROUSSET

Dès l'âge de treize ans, Chritophe Rousset décide d'assouvir son goût prononcé pour la découverte du passé par le biais de la musique, en étudiant le clavecin. Il poursuit ses études à La Schola Cantorum de Paris avec Huguette Dreyfus, puis au Conservatoire Royal de la Haye dans la classe de Bob van Asperen. À 22 ans, il remporte le prestigieux Premier Prix, ainsi que le Prix du public, du septième concours de clavecin de Bruges (1983).

Il débute notamment sa carrière de chef avec Les Arts Florissants avant de créer son propre ensemble en 1991 : Les Talens Lyriques.

Il est aujourd'hui invité à diriger dans les festivals, les opéras et les salles de concert du monde entier : De Nederlandse Opera, Théâtre des Champs-Élysées et Salle Pleyel à Paris, Teatro Real de Madrid, Theater an der Wien, Opéra Royal de Versailles, Théâtre Royal de la Monnaie et BOZAR Bruxelles, Barbican Centre, Carnegie Hall, Concertgebouw Amsterdam, Festivals d'Aix-en-Provence, d'Ambronay, de Beaune, de Lucerne, BBC Proms, notamment.

Sa discographie à la tête des Talens Lyriques se compose notamment notamment de la bande-son du film Farinelli (Auvidis), Mitridate de Mozart (Decca), Persée, Roland et Bellérophon de Lully (Astrée, Ambroisie, Aparté) ou le cycle des Tragédiennes avec Véronique Gens (Virgin classics).

Parallèlement à son parcours de chef d'orchestre, Christophe Rousset poursuit sa carrière de claveciniste et de chambriste en se produisant et en enregistrant sur les plus beaux instruments historiques.

Ses intégrales des œuvres pour clavecin de François Couperin, Jean-Philippe Rameau, Jean-Henri d'Anglebert et d'Antoine Forqueray sont des références et il a également consacré plusieurs disques aux pièces de Jean-Sébastien Bach (Partitas, Variations Goldberg, Concertos pour clavecin, Suites Anglaises, Suites Françaises, Klavierbüchlein für Wilhelm Friedemann). Christophe Rousset a en outre enregistré sur les instruments du Musée de la Musique de Paris, trois disques distincts dédiés à Pancrace Royer, Jean-Philippe Rameau et Johann Jakob Froberger. Ces trois derniers albums, « Suites » de Louis Couperin (Aparté), Fantasy de Johann-Sebastian Bach (Aparté) et le dernier consacré à Louis Marchand et Jean-Philippe Rameau (Editions Ambronay), ont tous été distingués par la presse.

Un double album dédié aux œuvres de Jacques Duphly vient de sortir chez Aparté.

Site web des Talens Lyriques

Programmation musicale

VERSION 1 : sonate en si mineur K. 87
Pierre Hantai
Astrée [E8502]1992

VERSION 1 : sonates en ré mineur K. 213, K.517
Pierre Hantai
MIRARE [MIR 007]2005

VERSION 1 : sonate en la mineur K. 175
Pierre Hantai
MIRARE [MIR 9918]2002

VERSION 2 : sonates K. 87, K. 213, K.517
Andreas Staier
DEUTSCHE HARMONIA MUNDI [ 05472 77274 2]1991

VERSION 2 : sonate K. 175
Andreas Staier
DEUTSCHE HARMONIA MUNDI [RD 77224]1991

VERSION 2 : sonate K.113
Andreas Staier
Teldec [0630-12601-2]1996

VERSION 3 :
Scott Ross
ERATO1984-1985

VERSION 4 : VERSION CHOISIE
Carole Cerasi
Metronome [METCD1087]2012

VERSION 5 :
Mathieu Dupouy
Hérissons Production [LH04]2010

VERSION 6 : sonates en si mineur K. 87
Ottavio Dantone
Stradivarius [STR 33501]1997

VERSION 6 : sonate en ré mineur K. 213
Ottavio Dantone
Stradivarius [STR 33621]2002

Bibliographie

Vidéo

Scott Ross, Les lecons particulières de musique

Jacques Renard

Collection d'Olivier Bernager et Francois Manceaux - harmonia mundi 9909031

Un DVD remarquable qui fait aimer le clavecin et son maître inégalé, Scott Ross !

Vidéo

George Böhm - Capriccio in D major

Carole Cerasi

Vidéo

Scarlatti : Sonate L224.

Horowitz

Vidéo

Extrait du reportage : Le claveciniste Chef d'Orchestre

Olivier Simmonet

Caméra Lucida Production (2005)

L'équipe de l'émission :