Le jardin des critiques
Magazine
Dimanche 13 janvier 2013

REGER : Fantaisie sur Halleluja! Gott zu loben op. 52 - avec J.-P. Derrien, T. Escaich et H. de Rohan-Csermak

REGER : Fantaisie sur Halleluja! Gott zu loben op. 52 - avec J.-P. Derrien, T. Escaich et H. de Rohan-Csermak
REGER : Fantaisie sur Halleluja! Gott zu loben op. 52 - avec J.-P. Derrien, T. Escaich et H. de Rohan-Csermak

Intégrale des oeuvres pour orgue de Reger par J-B. Dupont - Sortie Oct. 2012 chez Hortus [086-087]

Mal connu en France et parfois même méprisé, Max Reger ne fut pas que compositeur d'un œuvre monumental et complexe pour l'instrument à tuyaux. Ses oeuvres pour orgue ne représentent en définitive que 28 opus sur 146 au total et tous les genres y sont représentés : musique de chambre, symphonies, musique chorale, lieder, œuvres pour instruments solistes... Malgré sa disparition à l'âge de 43 ans, son talent sera largement reconnu de son vivant et il obtiendra la chaire de composition du conservatoire de Leipzig.

« Mes œuvres pour orgue sont difficiles, elles exigent de l'interprète une technique souveraine et beaucoup d'esprit » disait Reger, maillon indispensable entre le post-romantisme et la modernité tenant à la fois de l'adaptation historique et d'un expressionisme radical pouvant emprunter des voies proches de l'atonalité.

Ses dates de vie et de mort (1873-1916) se confondent presque avec celles de l'Empire allemand. D'un caractère assez tourmenté, il essaya de se consoler avec l'alcool. A l'orgue, il fut l'élève d'Adalbert Lindner et d'Hugo Riemann à Munich et Wiesbaden. L'organiste qui a le plus fait pour diffuser son œuvre fut Karl Straube.

Un élément prégnant de la fantaisie sur le choral Hallelujah! Gott zu loben, c'est l'influence de Bach sur Reger, davantage spirituelle que formelle, par un esprit cherchant constamment à dépasser cette filiation. Dans ses meilleures pages, le prélude de choral à la Bach se transforme en un très sensible poème symphonique.

Attaché de production : Yoann JOLIET

Chargé de réalisation : Laurent LEFRANCOIS

Invités

Thierry ESCAICH

Compositeur, organiste et improvisateur, Thierry Escaich est une figure majeure de la scène musicale contemporaine.

Titulaire de la tribune de Saint-Étienne-du-Mont à Paris depuis 1997, en succession de Maurice Duruflé, il se produit comme organiste dans le monde entier.

En septembre 2011, il devient compositeur associé de l'Orchestre de chambre de Paris et enseigne l'écriture et l'improvisation au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris depuis une vingtaine d'années.

Site web de Thierry Escaich

Henri de ROHAN-CSERMAK

Organiste, musicologue et expert, Henri de Rohan-
Csermak est spécialiste de la musique sacrée et de la facture d'orgues du XIXe siècle. Il est titulaire des grandes orgues de Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris et conseiller pour les orgues à l'ARIAM Ile-de-France. Il a été nommé en 2009 inspecteur général de l'éducation nationale pour l'histoire des arts.

Programmation musicale

VERSION 1 :
Rosalinde Haas
Orgue Albiez de l'église Mutter zum guten Rat de Francfort-sur-le-Main
Dabringhaus und Grimm1988

VERSION 2 :
Wolfgang Rübsam
Orgue Sauer de la Cathédrale de Fulda
Organ1998

VERISON 3 :
Lionel Rogg
Orgue de l'église Hedwig Eleonora de Stockholm
BIS1986

VERSION 4 :
Josef Still
Orgue Klais de la Cathédrale de Trêves (RFA)
Naxos2003

VERSION 5 : VERSION CHOISIE
Jean-Baptiste Dupont
Orgue Schuke (2008) de la Cathédrale de Magdebourg
Hortus2012

VERSION 6 :
Daniel Matrone
Orgue Schmidt-Beuchet-Pesce de Notre-Dame de Bordeaux
REM1988

Bibliographie

Livre

Guide de la Musique d'orgue (nouvelle édition 2012)

X Darasse, B. Francois-Sappey, G. Guillard, E. Lebrun, M. Roubinet, P. Rouet...

Fayard / Les Indispensables de la Musique

Vidéo

Max Reger : Halleluja! Gott zu loben bleibe meine Seelenfreud (Fantasie) .

Su-Ryeon Ji

L'équipe de l'émission :