Le fabuleux destin de Pauline Viardot
Programmation musicale
Dimanche 18 juillet 2021
58 min

Le fabuleux destin de Pauline Viardot (2/8) : La Sœur de la Malibran

Pauline devient cantatrice, un peu pour “remplacer” sa sœur aînée, Maria Malibran, diva au tempérament de feu, morte d’un accident de cheval à 28 ans. Dès son premier récital, à 16 ans, Pauline Viardot s’impose. Les plus grands artistes tombent sous son charme, de Schumann à Mendelssohn et Musset.

Le fabuleux destin de Pauline Viardot (2/8) : La Sœur de la Malibran
Maria Malibran (1808-1836) en costume de Desdemona dans l’opéra « Otello ». Collection du musée de la Scala, © Getty / Peinture de Luigi Pedrazzi (Photo DeAgostini)

Pauline Viardot fête en 2021 ses 200 ans. À cette occasion, France Musique retrace le portrait d'une femme moderne pour son temps, à la fois cantatrice, compositrice et pianiste.  Adulée pour sa voix et son sens de la scène, Pauline est aussi appréciée pour sa fidélité, son enthousiasme et son intelligence.  Sur tous les fronts, elle partage son temps entre ses concerts, ses tournées à travers l'Europe, ses activités mondaines et sa vie de famille.

Grande figure parisienne, elle est au cœur des cercles artistiques et politiques, et incarne le XIXe siècle romantique.  Parmi ses nombreux amis, elle compte des musiciens (Chopin, Berlioz, Gounod…), des peintres (Delacroix, Scheffer…) mais aussi des écrivains (Sand, Musset, Tourguéniev...).

Programmation musicale 

VincenzoBellini : Les puritains : Vien diletto (Acte II - air d'Elvira)
Cecilia Bartoli, mezzo-soprano (Elvira)
Celso Albelo, ténor (Riccardo)
Luca Pisaroni, basse (Giorgio)
[Decca 4759077]

Robert Schumann : 4 Fantasiestücke - pour trio avec piano en la mineur opus 88 : 2. Humoreske. Lebhaft
Trio Wanderer : Jean-Marc Phillips-Varjabedian, violon - Raphaël Pidoux, violoncelle et Vincent Coq, piano
[Harmonia Mundi 902344]

Fermin Maria Alvarez : La Partida
Rosa Ponselle, soprano et Igor Chichagov, piano
[Naxos 8.111143]

Georg Friedrich Haendel : La Lucrezia HWV 145 : Gia superbo, del mio affanno
Janet Baker, mezzo-soprano
Orchestre de Chambre Anglais dirigé par Raymond Leppard
[Philips 475162-2]

Robert Schumann : Trio avec piano n°1 en ré mineur opus 63 : 2. Lebhaft doch nicht zu rasch
Trio Wanderer : Jean-Marc Phillips-Varjabedian, violon - Raphaël Pidoux, violoncelle et Vincent Coq, piano
[Harmonia Mundi 902344]

Clara Schumann : Romances opus 21 (3) : Romance en la mineur opus 21 n°1
Marie-Josèphe Jude, piano
[Lyrinx LYR2255]

Pauline Viardot : Die Kapelle - pour soprano et piano
Johanna Stojkovic, soprano
Cord Garben, piano
[CPO 777 595-2/1]

“La Malibran est revenue au monde, il n’y a pas d’inquiétude à avoir”, Alfred de Musset

Alfred de Musset (Peinture de Charles Landelle / Musée d'Orsay)
Alfred de Musset (Peinture de Charles Landelle / Musée d'Orsay) , © Getty / Leemage Corbis

Jacques Offenbach : Duo en Mi Majeur opus 54 n°2 : Polonaise
Raphaël Chrétien et Jérôme Pernoo, violoncelles
[Ligia Digital LIDI 0302194-08]

Gioacchino Rossini : Otello : Assisa a’ piè d'un salice (Acte III -  Air de Desdemona)
Cecilia BartolIi, mezzo-soprano (Desdemona)
Orchestre de L'Opéra D'Etat de Vienne dirigé par Giuseppe Patanè
[Decca 437375]

Franz Liszt : Etude d'exécution transcendante en si bémol mineur S 139 n°12 Chasse-neige
Evgueni Kissin, piano
[RCA  09026 68262 2]

Charles Lecocq : La fille de Madame Angot : Pour être fort on se rassemble (Acte I - Duo)
Mady Mesplé, soprano (Clariette)
Bernard Sinclair, ténor (Ange Pitou)
Orchestre du Théâtre National de L'Opéra-Comique dirigé par Jean Doussard
[Parlophone]

Frédéric Chopin : Variations pour flûte traversière et piano en Mi Majeur sur Non più mesta de la Cenerentola de Rossini
Elizabeth Mann, flûte
Garrick Ohlsson, piano
[Arabesques records Z6746]

Avec la participation de Stéphanie d’Oustrac dans le rôle de Pauline Viardot

Bibliographie 

Disponible sur la page Bibliographie de l'émission "Le fabuleux destin de Pauline Viardot"

L'équipe de l'émission :