Vendredi 5 septembre 2014
18 min

Mon petit Festival ne connaît pas la crise, avec Patrick Lhotellier

Le dossier du jour est consacré à l'économie des festivals, par l'exemple du Temps d'Aimer (Biarritz). Patrick Lhotellier, directeur du Festival de musique baroque de Pontoise, est invité à réagir sur cette question.

Chaque été, il y en a des centaines à travers la France. Mais comment font les http://Festivals pour exister financièrement ? Quel est leur budget ? Comment s'en sortent-ils face à la crise et à la baisse des subventions ?

A Biarritz, 24e édition du temps d’aimer, est rempli grâce à des politiques tarifaires attractives. 150 000 euros de recettes pour 300 000 euros de subventions. 350 000 euros vont à l’artistique. Les deux tiers vont dans les cachés. Mais le directeur souhaiterait avoir plus de « coups de pouce » des compagnies de danse. Celui-ci ne pourrait exister sans l’aide de la mairie, mais le maire de Biarritz Michel Veunac (MODEM) a décidé d’augmenter les subventions au festival.

Le maire explique au qu’il y a des retombées directes pour l’économie : hôtel, restaurants… Mais aussi retombées indirectes, sur les magasins, etc.Alors, y-a-t-il trop de http://Festivals ? Sur les réseaux sociaux, les internautes ne sont pas d’accord :

Patrick Lhotellier, directeur du http://Festival Baroque de Pontoise non plus. Mais son festival est toujours fragile, surtout avec la stagnation des subventions. 25 concerts en 2011, contre seulement 15-16 cette année. Autre problème : le coût des déplacements des artistes, « réalité d’un festival », ainsi que Le mécénat d’importance, qui a quasiment disparu, malgré une recherche active de mécènes. Pour le directeur, programmer un festival est devenu « un acte politique », d’une part en raison des difficultés, d’autre part pour le partage de la musique, et plus encore de la musique ancienne.

Dissection économique d'un http://Festival, avec l'exemple du festival Le Temps d'Aimer, à Biarritz, consacré à la danse, qui se tient du 12 au 21 septembre 2014. Le directeur du http://Festival de musique baroque de Pontoise, Patrick Lhotellier, est invité à réagir sur cette question.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :