Vendredi 12 décembre 2014
15 min

Les studios de cinéma de Bry-sur-Marne menacés

Situés à Bry-sur-Marne (Région Parisienne), les studios de cinéma sont menacés de fermeture, suite à la mise en place du crédit d'impôt. Reportage de Jean-Baptiste Urbain et réactions de Dante Desarthe.

Les studios de cinéma de Bry-sur-Marne menacés
mea dossier du jour 1212

C'est l'histoire d'une usine à rêves qui ne veut pas mourir : les studios de Bry-sur-Marne, en région parisienne, sont les plus grands de France mais le 31 mars 2015, ce sera fini. Euromedia, propriétaire des studios, les a vendus à une société qui devrait tout raser pour y construire des bureaux ou des logements.

Ce sera fini, mais la profession ne l'entend pas ainsi : techniciens du cinéma et réalisateurs se mobilisent pour maintenir en vie les studios de Bry-sur-Marne. Parmi eux Roman Polanski, François Ozon, ou encore Dante Desarthe, co-président de l'ARP - La société civile des Auteurs réalisateurs producteurs - et invité ce matin à réagir sur cette question. Au micro de France Musique, il explique pourquoi, selon lui, il faut sauver ces studios du Val de Marne.

Dans son reportage, Jean-Baptiste Urbain s'est rendu dans ces studios, ce "mini-Hollywood sur Marne", à moins de vingt minutes en voiture de Paris. 13 hectars de bâtiments et de studios, où se trouve même un "backlot " - le seul de France - un studio extérieur, rue modulable qui peut tout à tour devenir une place de village ou un square parisien.

le "Blacklot" de Bry-sur-Marne (©Jean-Baptiste Urbain / RF)
le "Blacklot" de Bry-sur-Marne (©Jean-Baptiste Urbain / RF)

Quand on arrive, on a l'impression d'être plongé dans les années 80 : partout, des panneaux SFP, pour "Société Française de Production". Privatisée en 2001, les couleurs sont défraichies, des chats hantent les hangars... Et pourtant, il y a encore plein de vie sur ces 5000 mètres de carrés de studios. En ce moment, on y tourne "Versailles ", la prochaine superproduction de Canal +. Les décors, construits sur place, sont somptueux : c'est la grande particularité de Bry sur Marne.

Plein d'ateliers où s'activent des techniciens, dont François Combastel, chef constructeur, qui travaille ici depuis quinze ans. Il témoigne des spécificités des studios de Bry-sur-Marne, et des services uniques qui y sont associés.

Il y a aussi un trésor à Bry-sur-Marne : une caverne d'Ali Baba. Il s'agit d'un bric-à-brac immense sur des milliers de mètres carrés, des meubles et des accessoires accumulés sur des décennies de tournage. Il manque une assiette sur un tournage ? Ici, il y en a cent de toutes les époques. Une statue d'un Astérix peut même réapparaitre 10 ans plus tard dans une scène de "9 mois fermes" d'Albert Dupontel.

Ce trésor s'appelle le stock, auquel les chefs décorateurs tiennent comme à la prunelle de leurs yeux, à l'image d'Agnès Morel.

Le Stock de Bry-sur-Marne (©Jean-Baptiste Urbain / RF)
Le Stock de Bry-sur-Marne (©Jean-Baptiste Urbain / RF)

L'appel pour la sauvegarde des lieux est lancé. Face à cette mobilisation, que dit le propriétaire des studios ? Pendant des mois, la société Euromedia s'est tue, mais elle accepte désormais de s'exprimer, s'entourant même d'une agence de communication de crise. Elle dit comprendre l'inquiétude de la profession, mais elle la met sur le compte de l'affect et de la nostalgie. Il faut dire qu'Euromedia exploite depuis deux ans d'autres studios flambant neuf, à Saint-Denis : les Studios de Paris sur la Cité du cinéma de Luc Besson.

D'ailleurs, comme précise le directeur du développement d'EuroMedia, Gilles Chasson, sa société n'est plus propriétaire de Bry-sur-Marne. Tout n'est pourtant pas forcément fini :Euromedia a vendu les studios à un marchand de biens; mais cela pourrait coincer selon Sabine Chevrier, documentariste et fer de lance de la mobilisation.

En attendant, à la Cité du cinéma, les Studios de Paris flambants sont pleins, et ceux de Bry sur marne aussi. Des studios qu'en 1987 - lors de leur ouverture - on avait baptisé "Cité du cinéma de l'an 2000"...

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :