Mercredi 7 janvier 2015
13 min

Les musées obligés de diversifier leurs activités

Face à un contexte budgétaire tendu, les musées nationaux doivent s'adapter et trouver de nouvelles sources de revenus. Avec Catherine Pégard, présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Vincent Josse fait le tour de ces mutations forcées.

En juillet dernier, le sénateur Yann Gaillard, rapporteur spécial de la mission "Culture" au nom de la commission des finances du Sénat, publie un rapport intitulé "Les musées nationaux : quelles ressources pour quelles missions?". Le constat est sans appel : les musées évoluent "dans un univers en profonde mutation, qui se caractérise en particulier par une concurrence croissante, en raison d’une offre culturelle toujours plus abondante, et par une réduction des ressources publiques dans un contexte budgétaire très tendu ". Conclusion : "Les musées sont donc contraints de s’adapter pour pouvoir remplir correctement leurs missions fondamentales, à savoir la conservation, la préservation, la valorisation et l’enrichissement des collections publiques dont ils ont la charge, tout en parvenant à attirer un public toujours nombreux mais aussi plus diversifié."

Cette adaptation passe notamment par le développement de ressources propres, toujours plus indispensable face à une baisse des subventions qualifiée par le rapport d'"érosion du soutien public dédié aux musées nationaux à partir de 2014". Alors qu'en 2013 les musées nationaux bénéficiaient de 321 millions d'euros de dotations publiques, elles ne s'élèvent en 2014 qu'à 285 millions.

Adaptation, diversification... ces mots recoupent des réalités très diverses selon les musées. On peut toutefois relever quelques tendances : l'augmentation du nombre d'expositions temporaires (bien que le Sénat en pointe les "risques budgétaires" ), le développement de l'activité d'édition, la multiplication des spectacles, manifestations et événements divers...

Avec ses plus de 6 millions de visiteurs par an, le Chateau de Versailles ne se porte pas si mal. La fréquentation de Chateau de Versailles spectacles est en hausse (1,5 millions de spectateurs en 2013), de même que la fréquentation des Grandes Eaux musicales et Jardins Musicaux (1,3 millions de spectateurs en 2013), d'après le dernier rapport d'activité. Les expositions contribuent pour une bonne part à ce dynamisme : hommage à André Le Nôtre en tête en 2013, 5 expositions se sont succédées la même année, sans compter les manifestations "hors les murs" et les installations d'art contemporain.

Versailles serait-il le modèle à suivre? Réponse avec Catherine Pégard, présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, au micro de Vincent Josse.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :
Mots clés :