Mercredi 5 novembre 2014
14 min

Les méthodes alternatives d'apprentissage de la musique

Comment apprendre la musique ? Jean-Baptiste Urbain enquête, et se pose la question : apprend-on mieux la musique avec un ordinateur, une tablette, voire une webcam ?

Pour beaucoup d'élèves, c'est jour de conservatoire. Mais en 2014, comment se forme-t-on à la musique ? Les nouvelles techonologies se sont-elles invitées dans l'apprentissage ? Le conservatoire "deux points zéro" existe-t-il ? Apprend-on mieux la musique avec un ordinateur, une tablette, voire une webcam ?

Jean-Baptiste Urbain a essayé les cours de musique par webcam : En France, il existe deux sites internet, deux écoles de musique en ligne qui permettent de suivre des cours d'instrument ou de chant, grâce à une webcam... Le précurseur s'appelle Carpe Dièse. La professeur de Jean-Baptiste Urbain, qui a bien voulu se prêter à cette leçon pas tout à fait comme les autres, s'appelle Nadia Rahbi, elle est chez elle à Nevers... Jean-Baptiste Urbain dans un petit studio de la Maison de la radio...

Aucun contact physique, un son altéré, compressé, mais en changeant l'axe de la webcam, on peut observer différentes parties du corps de l'élève. Autre avantage pour les élèves, celui de pouvoir assister aux cours quand on veut, et d'où on veut : pendant une pause déjeuner, depuis l'étranger...

Pour les professeurs, l'avantage est de pouvoir donner ses cours de n'importe où, il y a des enseignants à Londres, en Israël.

Qui se trouve derrière cette école de musique par webcam ? La société Carpe Dièse a été lancée par trois jeunes gens sortis d'écoles d'ingénieur, de commerce, mais aussi par des musiciens. Ils ont levé 170 000 euros, et insistent sur l'aspect ludique de ces cours par webcam. Actuellement, une centaine d'élèves ont été séduits par cet enseignement mais, pour arriver à l'équilibre, avec des cours à 20-25 euros, Carpe Dièse devra en attirer 20 fois plus...

En direct de Lisieux, les réactions d'Emmanuel Périer, enseignant au Conservatoire de la ville il est spécialiste de la pédagogie de la formation musicale et aussi de l'utilisation de l'informatique dans l'enseignement de la musique. Si Emmanuel Périer note le grand intérêt de pouvoir trouver un spécialiste d'un certain instrument partout dans le monde, mais il note aussi l'absence du langage du corps, et questionne la qualité des enseignants.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :