Vendredi 2 janvier 2015
11 min

La succession de Jean Guillou à la tête de l'orgue de Saint-Eustache

Le grand-orgue de Saint-Eustache cherche ses nouveaux titulaires. Patrice Cavelier, diacre de la paroisse, est l'invité de Jean-Baptiste Urbain.

La succession de Jean Guillou à la tête de l'orgue de Saint-Eustache
Le grand-orgue de Saint-Eustache

Avec ses 8000 tuyaux, le grand-orgue de Sain-Eustache est le deuxième plus grand-orgue de France, derrière celui de Notre-Dame de Paris. Son histoire est plus que mouvementée. Si l'église possède un orgue depuis le XVIe siècle, les claviers, jeux et tuyaux actuels datent de 1989 et de leur reconstuction quasi intégrale par le facteur hollandais J. L. Van Den Heuvel. Entre temps, l'instrument subit un incendie en 1844, les événements de la Commune en 1848, de lourdes modifications dans les années 1920-30...

L'organiste et compositeur Jean Guillou est nommé titulaire du grand-orgue de Saint-Eustache en 1963. Après 51 ans passés à la tribune, Jean Guillou a été "invité" par la paroisse à céder sa place. Il s'agit à présent de recruter, par concours, trois co-titulaires. Les candidats ont jusqu'au 2 janvier à minuit pour déposer leur dossier.

Patrice Cavelier, diacre de la paroisse, est chargé de l'organisation du concours de recrutement. " Nous tiendrons compte non pas tant de l’expérience des postulants, puisque nous voulons laisser toutes leurs chances aux jeunes instrumentistes, mais de leurs affinités avec la musique liturgique et, plus précisément, de leur sensibilité à la liturgie catholique ", déclare-t-il au journal La Croix. Les candidats retenus devraient être annoncés au printemps 2015.

Pour évoquer les enjeux de cette succession, Patrice Cavelier est l'invité de Jean-Baptiste Urbain.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :