Mardi 21 juin 2016
7 min

La rencontre foot et musique classique : le match Espagne - Croatie commenté par un orchestre à la Philharmonie

La rencontre du foot et de la musique classique c’est possible ! La Philharmonie de Paris tente l’expérience ce soir pour le match Espagne - Croatie. Reportage.

La rencontre foot et musique classique : le match Espagne - Croatie commenté par un orchestre à la Philharmonie
©C. de Kervasdoué / Radio France

C’est une première mondiale qui a lieu ce soir à la Philharmonie de Paris : un match - concert pour l’Euro 2016 de football. Un drôle de concept qui propose, dans la grande salle de 3800 places de la Philharmonie, de projeter sur grand écran le match Croatie - Espagne avec, en guise de commentaires sportifs, des pièces du grand répertoire classique mixées avec des musiques actuelles, le tout improvisé au gré de l’action du match … et joué par les musiciens du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris.

Comment ça marche? Prenez un match de football : Croatie - Espagne, diffusé ce mardi 21 juin à 21h. Ce match est visionné avec 3 minutes d’avance sur l’image projetée à la Philharmonie par un spécialiste du foot, qui raconte les actions à trois arrangeurs qui vont décider pendant ce court intervalle de 3 minutes quelles pièces faire jouer à l’orchestre de 50 musiciens du CRR mélangés à 6 autres du département de musiques actuelles. L'objectif : illustrer en musique les actions du match.

Un tel mélange des genres peut attirer le public ? La grande salle est déjà archi-comble, et le public n’est pas celui que l’on trouve dans les salles de spectacles : ce sont les adolescents des quartiers populaires, de Seine Saint-Denis notamment, qui vont remplir les rangs. A la cité des 3000 à Aulnay-sous-bois, nous avons rencontré Sorraya, Dali, Mohandi et Tiara, 13 ans. Elles font partie du club de handball du quartier de la rose des vents et ont tout de suite accepté l’aventure, même si elles n’ont jamais mis les pieds à la Philharmonie : « pour une fois qu’on accepte tout le monde et tous les mélanges de cultures, c’est important » commentent-elles.

Tous ces jeunes ont participé toute l’année à des projets sportifs proposés par la FSGT, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail. Ils se sont déjà intéressé aux liens entre sport et culture. L’idée de ce match - concert est donc de dépasser tous les clivages, et particulièrement ceux qui gangrènent la musique, où trop souvent les styles sont mis en opposition contre la volonté des musiciens eux-même. Lors de la dernière répétition de ce match-concert, Georges, violoncelliste de l’orchestre, était ravi de faire de la musique avec Nora qui est chanteuse pop.

Ces jeunes musiciens aiment la musique du rappeur Eminem autant que celle de Mendelssohn, le tout sans rejet. Et c’est ce qu’ils veulent dire ce mardi 21 juin à la Philharmonie. Bien sûr, c’est une vraie prise de risque : parce qu’il faut être capable d’improviser des parties très courtes et de faire de l’image en musique. C’est la tache épineuse de Xavier Delette, directeur du CRR de Paris et chef d’orchestre de ce pari fou.

L’association Tatane est à l'initiative de cet événement. Elle comprend une quinzaine de bénévoles qui, depuis 5 ans, tentent de ramener le foot à ce qu’il est : un jeu de ballon. Pour l’Euro, ils ont donc organisé une soixantaine de contre-manifestations, comme un championnat de babyfoot en maison de retraite, où les vainqueurs la semaine dernière ont 83 et 14 ans. Pour ce match en musique, ils ont eu l’appui de la mairie de Paris, de la Philharmonie et du CRR, parce qu’il y avait cet objectif un peu inouï : remplir la salle avec pour moitié des moins de 15 ans des quartiers populaires qui auront le droit de crier, de danser, bref d’exprimer toutes leurs émotions : et c’est là le grand défi de Brieux Férot, responsable de l’association Tatane.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :