Mercredi 31 décembre 2014
11 min

La gastronomie française

En cette fin d'année, la table est à la fête. Aux côtés de l'historien Pascal Ory, ancien chroniqueur culinaire de la Matinale de France musique, Jean-Baptiste Urbain revient sur l'art de la gastronomie française.

Surnommé, à l’instar de Carême, « le roi des cuisiniers, le cuisinier des rois », Auguste Escoffier (1846-1935) est le père de la cuisine à la française. Il passe pour avoir inventé le travail par « brigade » : les différentes parties d'une cuisine ont chacune un chef à leur tête, lequel a sous ses ordres un premier et plusieurs commis. Cela impose une organisation à la cuisine, avec des recettes spécifiques, mêlant tradition et originalité. Même dans les moments de grande presse, ce système permet à Escoffier de rester « toujours suprêmement calme ». En 1883, le chef rencontre César Ritz, et le duo va révolutionner définitivement la cuisine et l'hôtellerie, au Savoy, au Ritz, puis au Carlton de Londres : c’est la naissance des « palaces » modernes.

Couv SouvenirsCulinaires
Couv SouvenirsCulinaires

Auguste Escoffier a laissé des souvenirs, notes longtemps éparpillées qui ont été rassemblées par son fils, Paul, à sa mort en 1935. Récit autobiographique classique suivant les grandes étapes d'une carrière de cuisinier réformateur, ces Souvenirs culinaires contiennent aussi des recettes, des menus, et des remarques sur les saveurs et les ingrédients. Un texte de vie et de cuisine, qui donne à voir aussi bien la salle à manger que les coulisses d'un palace, et qui souligne les idées modernes et humanistes d'un chef qui est également un philanthrope.

Auguste Escoffier, Souvenirs culinaires, Mercure de France, édition présentée et annotée par Pascal Ory

L'équipe de l'émission :
Mots clés :