Mardi 27 janvier 2015
14 min

La formation aux arts du cirque

Le cirque, un art mineur? Quand danse et théâtre ont conquis depuis longtemps leurs lettres de noblesse, le cirque semble encore souffrir d'un déficit d'image. Réponse avec Gérard Fasoli, directeur du CNAC (Centre National des Arts du Cirque) au micro de Vincent Josse et Jean-Baptiste Urbain.

C'est presque devenu un rituel : à partir de demain et pour trois semaines, le CNAC, Centre national des arts du cirque de Châlon-en-Champagne, installe son chapiteau au Parc de la Villette à Paris. C'est le spectacle de fin d'études des élèves de cette école, 26e promotion.

Qu'apprend-on au CNAC ? Comment y entre-t-on ? Pourquoi la France a-t-elle une réputation de formation d'excellence aux métiers du cirque? Réponse avec Gérard Fasoli, directeur général du CNAC.

Jean-Baptiste Urbain est parti à la rencontre de ces étudiants, au parc de la Villette à Paris, à quelques jours du début de leur spectacle...

Sous le chapiteau, en ce début d'après-midi, ce n'est pas encore l'heure des répétitions du spectacle. Certains s'échauffent, plus loin, un élève masse une autre étudiante... Et la plupart s'exercent dans leur spécialité : il y a la corde lisse, le fil, ou encore la bascule coréenne.

Ils sont 11 élèves cette année issus de la 26e promotion. Parmis eux, cinq Français. Les autres sont brésilien, argentin, équatorien, britannique, et même helvéto-costaricain !

Chiara Marchéz est italienne. Sa spécialité : le fil souple. Pour elle, le Centre National des Arts du Cirque est la voie royale pour vivre de sa passion.

A partir de demain, à la Villette, ce spectacle de fin d'études sera présenté pendant trois semaines.

Les élèves ont passé deux ans d'études à Châlons à Champagne, avec parfois en plus deux ans d'école préparatoire à Rosny. C'est à présent leur troisème année, décisive puisque celle de l'insertion professionnelle.

Sur les 11 étudiants de cette 26e promotion, certains ont déjà été embauché par des compagnies. C'est le cas de Jules Trupin et Alastair Davies dont la spécialité est la bascule coréenne. Une fois le spectacle fini, ils s'envoleront au Canada rejoindre le Cirque Eloize.

Le spectacle "Over the clouds" est à voir à Paris au parc de la Villette, à l'Espace Chapiteaux à partir du 28 janvier demain et jusqu'au 22 février 2015.
Les élèves partiront ensuite en tournée à travers la France.

L'équipe de l'émission :