Lundi 22 décembre 2014
14 min

Exposition "Rameau et la scène" à la Bibliothèque-musée de l'Opéra Garnier

La BNF et l'Opéra de Paris clôturent en beauté les célébrations de l'année Rameau. Depuis cette semaine, la Bibliothèque Musée du Palais Garnier présente l'exposition "Rameau et la scène", afin de mieux comprendre l'importance de l'oeuvre lyrique du compositeur, de mesurer le rôle de Rameau dans l'essor de l'opéra à la française.

Exposition "Rameau et la scène" à la Bibliothèque-musée de l'Opéra Garnier
Portrait supposé de Jean-Philippe Rameau, par Jean-Baptiste van Loo. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)

De tous les aspects de la vie de Jean-Philippe Rameau, c'est certainement son rapport à la scène qui est le plus significatif. C'est justement le thème choisi pour la nouvelle exposition de la Bibliothèque-Musée de l'Opéra Garnier à Paris. Une belle façon de clore les festivités de l'année Rameau qui marque le 250e anniversaire de sa mort. Présentée par la Bibliothèque nationale de France et par l'Opéra de Paris depuis la semaine dernière, l'exposition "Rameau et la scène" s'intéresse à la deuxième partie de la vie du compositeur dijonnais puisque c'est à l'âge de 50 ans qu'il se met à l'opéra.

Exactement en 1733 avec la composition d'Hyppolyte et Aricie, oeuvre lyrique qui marquera le point d'entrée d'une oeuvre riche et qui contribuera à fixer les codes de l'opéra à la française. Des codes hérités de ceux mis en place par Lully et que Rameau consolidera et magnifiera au cours de la conception d'une vingtaine d'oeuvres lyriques explorant tous le genres: la tragédie lyrique, l'opéra-ballet, l'acte de ballet, la pastorale héroïque...

Maquette du décor de "Dardanus" de Rameau, mis en en scène par Jorge Lavelli en 1980 à l'Opéra de Paris. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)
Maquette du décor de "Dardanus" de Rameau, mis en en scène par Jorge Lavelli en 1980 à l'Opéra de Paris. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)

Au programme de l'exposition, de nombreuses partitions autographes, des costumes de scène, des portraits d'interprètes de l'époque, des maquette de décors, etc. Mathias Auclair, conservateur en chef du musée de l'Opéra explique avoir voulu "faire un pont entre l'époque de Rameau et la façon dont l'Opéra a repris ses oeuvres au fil des années ". Après de nombreuses années d'oubli, Rameau est peu à peu redécouvert dès la fin du XIXe siècle grâce à la publication complète son oeuvre par les Editions Durand, sous la direction de Camille Saint-Saens. L'exposition permet donc de prendre la mesure des choix esthétiques variés pour représenter scèniquement l'oeuvre du compositeur.

On peut ainsi comparer les différences dans les productions d'Hyppolyte et Aricie (1908, 1985, 1996 et 2012), Castor et Pollux (1918), Les Indes Galantes (1952), Platée (1977 et 1999), Dardanus, (1980) et Les Boréades (2003).

Un costume de grenouille utilisé dans "Platée" mis en scène par Laurent Pelly en 1999. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)
Un costume de grenouille utilisé dans "Platée" mis en scène par Laurent Pelly en 1999. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)

C'est d'ailleurs au cours des recherches entreprises pour le monage de l'exposition que l'on peut avoir la quasi-certitde que Rameau est bel et bien l'auteur du célèbre canon Frère Jacques. Une découverte intéressante qui permet de changer l'image d'un compositeur sérieux et grave à celle de quelqu'un qui savait aussi être léger et drôle.

L'exposition "Rameau et la scène" est à découvrir tous les jours de 10h à 17h jusqu'au 8 mars 2015 à la Bibliothèque-musée de lOpéra, Palais Garnier, Paris.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :