Lundi 16 février 2015
15 min

Être journaliste en 2015

La liberté de la presse recule dans le monde entier en 2014 selon Reporters sans frontières. Dans quelles conditions s'exerce aujourd'hui le métier de journaliste ? Dossier du jour avec Alain Le Gouguec, journaliste et président de Reporters sans frontières.

L'état des lieux de l'ONG Reporters sans Frontières (RSF) fait du bruit : "Régression brutale" de la liberté de la presse en 2014 titre Le Monde, Liberté de la presse : la France reste "mauvais élève" selon RSF titre Le Point, La liberté de la presse recule partout dans le monde pour Le Figaro... Plus d'un mois après les attentats contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, mais 11 jours à peine depuis l'assassinat de Kenji Goto, et alors qu'éclate l'affaire "SwissLeaks" suite à une enquête coordonnée à l'échelle internationale par des journalistes de différents médias, la question du statut du journaliste en 2015 se pose.

En France, Pierre Bergé (actionnaire du Monde) "réprouve" les méthodes des journalistes dans l'affaire "SwissLeaks"... Mais qu'est-ce que le journalisme en 2015 ? Quelles sont les conditions de travail des journalistes et des grands reporters ? C'est la question que pose Vincent Josse à Alain Le Gouguec dans le dossier du jour de la matinale. Nommé président de Reporters sans Frontières en 2013, Alain Le Gouguec est journaliste sur France Inter, où il présente chaque dimanche 116 rue Albert-Londres, une émission consacrée aux grands reporters dont il fut pendant de nombreuses années. Il fut également secrétaire de la rédaction de France Inter de 1999 à 2005, et adjoint de la rédaction de RFI en 2003.

La liberté de la presse dans le monde, carte de RSF
La liberté de la presse dans le monde, carte de RSF
L'équipe de l'émission :