Mardi 23 septembre 2014
15 min

Chefs d'orchestre : cherchez la femme

Pourquoi trouve-t-on si peu de femmes à la tête des orchestres ? Reportage de Jean-Baptiste Urbain et réactions de Sophie Deschamps, présidente de la SACD.

Sujet à un grand et vif débat depuis plus d'un an, la place des femmes en musique classique, et particulièrement à la tête des orchestres, ne cesse d'être questionnée. Cette faible proportion trahit-elle un désintérêt ? Une absence de formation ? Une phallocratie ordinaire du milieu de la musique classique ?

Où sont les femmes ? C'est la question que la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques ("http://SACD") se pose pour la troisième année de suite dans une étude qui vient de paraître.
Et le résultat est accablant : si la place réservée aux femmes connaît un léger mieux dans les milieux culturels, ce n'est pas le cas dans la musique ; en particulier à la tête des orchestres, où elles ne représentent que 4% des chefs.

Interrogée sur cette question, Andrée-Claude Bayer, directrice du Concervatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, revient sur ses premières directions d'orchestre, et les réactions des musiciens, et des autres chefs d'orchestre.

Pour trouver des éléments de réponse à ces complexes questions, Jean-Baptiste Urbain fournit un reportage auprès des principales interessées, sur lequel Sophie Deschamps est invitée à réagir. Présidente de la http://SACD, Sophie Deschamps est également scénariste, elle a notamment adapté pour la scène La disgrâce de Jean-Sébastien Bach de Jean-François Robin.

Quelle solution ? Le paravent tout d'abord, lors des concours de musiciens. Mais aussi, évoquéé, la question des quotas.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :