Le Disque classique du jour
Magazine
Mercredi 10 novembre 2021
30 min

Symphonies Nos. 1 & 3 | Florence Price - Yannick Nézet-Séguin

Une grande partie de la musique de Florence Price est tombée en désuétude mais grâce à ce nouvel album paru chez Deutsche Grammophon, Yannick Nézet-Séguin entend bien la remettre à l'avant de la scène !

Symphonies Nos. 1 & 3 | Florence Price - Yannick Nézet-Séguin
Symphonies Nos. 1 & 3 - Florence Price

Florence Beatrice Price naît en 1887 à Little Rock aux Etats-Unis. Elle commence à étudier le piano avec sa mère, professeure, et ensuite à l'école primaire. Dès l'âge de 11 ans, elle publie ses compositions pour poursuivre ensuite son apprentissage au Conservatoire de Musique de la Nouvelle-Angleterre à Boston. Après ses études, elle enseigne la musique durant des années mais se voit tout de même refuser l'adhésion à l'Arkansas Music Teachers Association en raison de ses origines afro-américaines. Avec enfants et mari, elle part alors s'installer à Chicago dans l'espoir d'un meilleur climat social mais aussi en raison du développement de la culture noire, littéraire et musicale.  

En 1932, Florence Price remporte son premier succès avec sa Symphonie en mi mineur qui reçoit le prix de la fondation Wanamaker. La Symphonie est créée l'année suivante par l'Orchestre Symphonique de Chicago, sous la direction de Frederick Stock. C'est la première symphonie écrite par une femme noire américaine et jouée par un des grands orchestres du pays. Toute sa vie, elle compose beaucoup, se produit, donne des leçons privées, joue de l'orgue au théâtre et écrit des arrangements commerciaux pour la radio. Elle meurt d'un avc en 1953, à l'âge de 66 ans. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Orchestre de Philadelphie et son directeur musical, Yannick Nézet-Séguin, sortent cet album pour célébrer les réalisations de Florence Price dans le dépassement des barrières systémiques des afro-américains et des femmes dans la musique classique. La troisième symphonie engageante de Price reflète sa croissance en tant que compositrice, prenant plus de risques, ajoutant des techniques modernes par rapport à la première, plus traditionnelle.
En voici un extrait enregistré par Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre de Philadelphie : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :