Le Disque classique du jour
Magazine
Mardi 10 septembre 2019
30 min

Lully par le Choeur de Chambre de Namur, le Millenium Orchestra et Leonardo García Alarcón

De Profundis, Te Deum, Dies Irae… Voici les trois oeuvres de Lully que Leonardo Garcia Alarcon a mis au centre de son dernier disque.

Lully par le Choeur de Chambre de Namur, le Millenium Orchestra et Leonardo García Alarcón
Lully : Dies Irae, De Profundis, Te Deum - Choeur de Chambre de Namur, Leonardo García Alarcón, © Akoga

De Profundis, Te Deum, Dies Irae : voici les trois oeuvres de Lully que Leonardo Garcia Alarcon a mis au centre de son dernier disque. Trois oeuvres majeures dans la production du musicien, trois oeuvres brillantes et grandioses que le chef argentin dirige avec ferveur, mais aussi avec splendeur et opulence. C’est toute une époque, riche et fastueuse, qui prend vie à travers sa direction. 

Le disque s’achève sur le poignant Te Deum, une des oeuvres préférées du roi. Un des plus grand succès de Lully, qui causera aussi sa perte : alors que le musicien dirige avec enthousiasme son oeuvre en 1687, il se frappe le pied avec la canne lui servant à battre la mesure, la blessure s’infecte, elle lui sera fatale.

L'équipe de l'émission :