Le Disque classique du jour
Magazine
Vendredi 19 avril 2019
30 min

Gottfried Heinrich Stölzel : passion

C’est une petite découverte que nous propose le chef hongrois György Vashegyi : le premier enregistrement mondial d’une passion écrite par Gottfried Heinrich Stölzel.

Gottfried Heinrich Stölzel : passion
Gottfried Heinrich Stölzel : Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld GLOSSA

Ce musicien contemporain de Jean-Sébastien Bach étudia d’abord à Leipzig avant de passer quelques années en Italie où il rencontra Vivaldi et Scarlatti. On le croisera ensuite à Prague et Bayreuth, puis se fixera à la cour de Saxe-Gotha où il sera maître de chapelle pendant 30 ans, jusqu'à sa mort. Il va y écrire des pages instrumentales mais aussi dix-huit opéras et plus de mille cantates. Malheureusement la majeure partie de son œuvre n’a pas survécu. Aucune de ses 80 suites pour orchestre n’a par exemple été retrouvée.
Il nous reste heureusement la partition de cette passion-oratorio baptisée « Un agneau passe et porte la faute ». Une œuvre d’une rare intensité dramatique. La manière dont elle est construite accentue d’ailleurs le drame : des récitatifs concis, des airs courts et exaltés suivis de chœurs brefs. Cet enchaînement se répète, avec à chaque fois des solistes différents. On peut se réjouir que cette œuvre forte sorte enfin de l’ombre.

Gottfried Heinrich Stölzel
Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld : Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld(1ère partie) Chœur
Purcell Choir
György Vashegyi, direction

Gottfried Heinrich Stölzel
Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld : Hirte, der aus Liebe stirbt (1ère partie) AirSoprano
Agnès Kovacs (soprano)
Purcell Choir
György Vashegyi, direction 

L'équipe de l'émission :