Le Disque classique du jour
Magazine
Mercredi 3 avril 2019
30 min

Mendelssohn dirigé par Pablo Heras-Casado chez Harmonia Mundi

L’espagnol, Pablo Heras-Casado, est sans doute celui qui passe d’un répertoire à un autre avec le plus d’aisance.

Mendelssohn dirigé par Pablo Heras-Casado chez Harmonia Mundi
Harmonia Mundi

Le monde musical ne manque pas de jeunes chefs d’orchestre dynamiques, passionnés qui bousculent nos habitudes d’écoute. De Yannick Nézet-Séguin à Andris Nelsons en passant par Pablo Heras-Casado, ces quarantenaires dirigent les plus grands orchestres et revisitent les œuvres du répertoire avec bonheur.
L’espagnol, Pablo Heras-Casado, est sans doute celui qui passe d’un répertoire à un autre avec le plus d’aisance. De la musique de Monteverdi à la création musicale, tout est bouillonnant et électrique sous la baguette de l’Andalou.
Ici, il continue son aventure avec les compositeurs romantiques en compagnie de son orchestre baroque de Fribourg. C’est une association complémentaire puisque le son de l’orchestre apporte ici une fraîcheur à l’œuvre de jeunesse de Mendelssohn. C’est fiévreux, bousculé, tourmenté, alerte et crépitant. C’est l’œuvre d’un gamin furieusement doué qui écrit sa première symphonie avant l’adolescence.
En regard de cette étonnante partition, on redécouvre le deuxième concerto pour piano avec le génial pianofortiste Kristian Bezuidenhout, virtuose et poète.

Felix Mendelssohn
Symphonie n° 1
Finale Freiburger Barockorchester
Pablo Heras-Casado, direction

Felix Mendelssohn
Concerto pour piano n° 2
Allegro Appassionato
Kristian Bezuidenhout, piano-forte
Freiburger Barockorchester
Pablo Heras-Casado, direction

L'équipe de l'émission :