Le Disque classique du jour
Magazine
Jeudi 27 février 2020
30 min

Prokofiev : Sonates pour piano 6, 7 et 8 - Steven Osborne

On l’avait admiré dans son intégrale Ravel, mais aussi dans les dernières sonates de Beethoven. Ses moyens pianistes font miracle chez Messiaen ou du côté de la création musicale. Steven Osborne, chaque année, nous offre des disques de haute tenue.

Prokofiev : Sonates pour piano 6, 7 et 8 - Steven Osborne
Prokofiev / Steven Osborne - Hyperion

Depuis sa victoire au concours Clara Haskil en 1991, le pianiste a déjà publié une trentaine de disques. On croit souvent qu’il se lance dans des intégrales, mais finalement pas ! Des sonates de Beethoven, il n'en a retenu qu’une poignée.

C’est sans doute la même chose pour Prokofiev : ne nous attendons pas à une intégrale, mais réjouissons-nous de cette trilogie impeccable. C’est furieux, techniquement parfait, emporté : les sonates de guerre n’ont jamais aussi bien porté leur nom.

« S’il en était encore besoin, nous réitérerons ici que Steven Osborne est l’un des plus grands pianistes de notre époque. Il est en tout cas l’un de ces rares artistes dont on guette toute nouvelle contribution discographique. » vient de titrer Le Devoir. 

L'équipe de l'émission :