Le Disque classique du jour
Magazine
Jeudi 21 mars 2019
30 min

Le Prokofiev sans concession de Vadym Kholodenko

“Des sonorités luxuriantes... une stupéfiante précision...”

Le Prokofiev sans concession de Vadym Kholodenko
Serge Prokofiev : Concertos pour piano n°1, 3 et 4 HARMONIA MUNDI

Vadym Kholodenko est incontestablement le nouvel ambassadeur de la musique russe… Le gagnant du concours Van Cliburn 2013 a déjà enregistré Rachmaninov, Medtner, Tchaïkovsky, Stravinsky ou Balakirev. En 2018, il a récompensé d’un Diapason d’or de l’année pour un disque Scriabine. Il s’est également lancé il y a deux ans dans une intégrale des concertos de Prokofiev avec l'orchestre symphonique de Fort Worth. Le deuxième et dernier volume vient tout juste de sortir et regroupe trois concertos aux esthétiques très différentes : le plus célèbre, le 3e ; le 4e, écrit pour la main gauche ; et le romantique 1er. Des œuvres auxquelles le pianiste donne une brillance d’acier : les rythmes sont saccadés, les accords martelés, les nuances acérées… Mais ce pianiste puissant à la technique irréprochable sait aussi se faire souple et dansant quand Prokofiev l’exige… Vadym Kholodenko se plie aux nombreuses exigences de cette musique avec une fraîcheur singulière. Et c’est ce qui fait la force de cet enregistrement. 

Serge Prokofiev
Concerto pour piano n°4 en Si bémol Maj op 53 (pour la main gauche) : 4. Vivace
Vadym Kholodenko, piano
Fort Worth Symphony orchestra
Michel Harth-Bedoya, direction

Serge Prokofiev
Concerto pour piano n°1 en Ré bémol Maj op 10 : 1. Allegro brioso
Vadym Kholodenko, piano
Fort Worth Symphony orchestra
Michel Harth-Bedoya, direction