Le Disque classique du jour
Magazine
Jeudi 11 avril 2019
30 min

Carl Loewe : Das Sühnopfer des neuen Bundes

Une découverte de l’œuvre religieuse de Carl Loewe chez le label Oehms Classics

Carl Loewe : Das Sühnopfer des neuen Bundes
Carl Loewe : Das Sühnopfer des neuen Bundes (Intégrale) OEHMS CLASSICS

C’est une œuvre rare qui à elle seule symbolise toute la tradition qu’entretiennent les allemands avec la musique. On y entend les racines luthériennes, le gout pour la musique de Bach, la tradition du chant choral avec ici des parties vocales simples qui peuvent être chantées par des amateurs, car en Allemagne – aujourd’hui encore – on aime chanter ces hymnes et chorals. Carl Loewe est pétri de la culture protestante du nord de l’Allemagne. Même s’il demeure plus connu pour ses Ballades que pour son œuvre religieuse, Loewe – également organiste et chef d’orchestre – a composé plus de 17 cantates, motets et oratorios.  
L’œuvre, datée de 1847, exprime aussi bien la passion du Christ que de Madeleine au pied de la croix. Le label Oehms Classics nous offre ici la version de référence de cette œuvre. Mi passion, mi oratorio, sans l’ennui des récitatifs ; c’est une écriture orchestrale qui ressemble à celle de Mendelssohn, fraîche et transparente, pour une œuvre qu’on découvre avec ravissement.   

Carl Loewe
Das Sühnopfer des neuen Bundes : Lobet ihr Knechte des Herrn (1ère partie) Chœur
Arcus-Vocalisten
München. Barockorchester
Appa Festante.  
Thomas Gropper, direction  

Carl Loewe
Das Sühnopfer des neuen Bundes : Des Tempels Vorhang ist zerrissen (3ème partie) Chœur / Mein eigen Grab will ich ihm weihen (3ème partie) Duo ténor et baryton / Einst lagst du auch gehüllt in weisse Linne (3ème partie) Chœur / Es wird gesäet verweslich (3ème partie) Choeur
Georg Poplutz (ténor), Andreas Bukhart (baryton)
Arcus-Vocalisten
München. Barockorchester
Appa Festante.  
Thomas Gropper, direction

L'équipe de l'émission :