Le Disque classique du jour
Magazine
Mercredi 5 mai 2021
30 min

Dvořák - Martinů : Concertos pour violoncelle - Victor Julien-Laferrière

Le violoncelliste Victor Julien-Laferrière est de retour au disque, avec deux concertos de deux compositeurs nés en Bohême au 19 siècle : Dvorak et Martinu.

Dvořák - Martinů : Concertos pour violoncelle - Victor Julien-Laferrière
Dvořák - Martinů : Concertos pour violoncelle - Victor Julien-Laferrière

"Ces deux concertos correspondent parfaitement en termes d'écriture et d'état d'esprit. On entend comment Martinů s'est plongé dans le concerto de Dvořák et comment il lui répond par cette œuvre, en prenant des options radicalement opposées, ce qui est particulièrement intéressant."

Victor Julien-Laferrière aime la musique de Martinu depuis l’adolescence. Il a tout de suite été attiré par son langage personnel et sa science harmonique, et il n’a donc pas hésité à enregistrer son premier concerto pour violoncelle.
La pièce a été écrite en 1930, entre sa Bohême Natale, et Paris, où il s’était installé. Elle est créée par Gaspar Cassadó un an plus tard. En 1939, le concerto chambriste connaît une réécriture symphonique. Puis vient la guerre, Martinu quitte la France pour les Etats-Unis, et son concerto vit sa propre vie sous l’archet de Pierre Fournier.
Rentré en France en 1953, Martinu entend un jour son œuvre à la radio et ce qu’il entend ne lui convient pas. Il retravaille l'œuvre, suppliant Fournier de ne plus jouer la version précédente. C’est ainsi que le concerto connaît sa forme finale.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sur ce disque on trouve aussi le concerto de Dvorak, un classique pour les violoncellistes ! Une grande œuvre romantique et emportée, lyrique et passionnée. Elle est passée sous les archets des plus grands musiciens, et la version de Victor Julien-Laferrière ne devrait pas passer inaperçue !

L'équipe de l'émission :