Le cri du Patchwork
Magazine
Dimanche 1 mai 2016
1h

Temps (4/4) - Composer du temps

Dernier épisode sur le temps. Pour clore notre sujet, qui mériterait bien d’autres débats,nous sommes aujourd'hui avec le compositeur Christian Zanesi, pour évoquer le temps de la composition, plus particulièrement dans les musiques concrètes et électroacoustiques. Nous verrons comment ces musiques ont changé notre rapport à l’écriture et ce depuis leur invention dans les années 50, comment la bidouille, l'expérience et la recherche sonore ont déplacés le rôle du compositeur et de la notation.

SONOTHEQUE
SONOTHEQUE

Les cloches

Les cloches. Celles qui annoncent l’heure et ponctuent le temps. Celles qui partent en volée ou qui sont simplement frappées. Celles qui ponctuent le rituel ou qui ne sont là que pour leur qualité sonore. Car une cloche, c’est avant tout un son complexe. Hyper complexe. Bourrés de quantités de sons partiels.

Jonathan Harvey
Mortuos Plango, vivos voco (extrait - musique sur support)
IRCAM 0 001

Israel Quellet
Mouvement 2
SUB ROSA SR351

Anonyme
Dasaswamedh ghat ganga aarti
Interprètes non identifiés
ARC MUSIC EUCD 2547

Richard Wagner
Parfisal (Acte 1 : Verwandlungmusik)
Orchestre philharmonique de Vienne
Georg Solti, direction
Decca

Charlemagne Palestine
Music for big ears
Section 1 (extraits)
STAALPLAAT
STD 156

Henri Salvador
Maladie d’amour
EPM RECORDS VC 104-1

Arnold Schoenberg
Six petites pièces pour piano op.19 (6e pièce : Sehr Langsam)
Peter Hill, piano
NAXOS
8.553870

Marc Monnet
Imaginary Travel pour piano et dispositif électronique : Cowbelles
François Frédéric Guy, piano ; Thierry Coduys, instrument électronique
ZIG ZAG TERRITOIRES

John Luther Adams
And bells remembered
Callithumpian Consort du Conservatoire de Nouvelle
COLD BLUE MUSIC CB0035

ENTRETIEN
ENTRETIEN

Christian Zanesi, Directeur adjoint du GRM

1) Christian Zanési, Grand bruit

2) Pierre Schaeffer, Etude aux objets

3) Christian Fennesz, Becs “liar”

ZOOM
ZOOM

Giacinto Scelsi, ​Konx-Om-Pax

Dès la fin des années 50, le compositeur Giacinto Scelsi s'est radicalement tourné vers le son. Celui que l’on scrute, que l’on prend le temps d’observer et de transformer.

Dans son œuvre pour orchestre et chœur, Konx-Om-Pax de 1969, Scelsi approfondit ses expérimentations d’un son unique, étiré, épaissi.

En introduction à la partition, le compositeur nous dit :

« Konx-Om-Pax : Trois aspects du Son : comme premier mouvement de l’Immuable ; comme Force Créatrice ; comme la syllabe OM »

Konx-Om-Pax : trois mots en trois langues, Assyrien, Sanskrit et Latin, pour dire la Paix.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :