Le cri du Patchwork
Magazine
Samedi 6 juin 2015
1h

Patchwork (1/4) : Collages

Avec le compositeur et musicologue Jean-Yves Bosseur.

SONOTHEQUE
SONOTHEQUE

Boîtes à musique

La boîte à musique : petit objet destiné à reproduire une mélodie et son accompagnement réduit à l'essentiel.

L'une des caractéristiques de la boîte à musique, outre les sons suraigüs qu'elle émet, est sa répétitivité : le cylindre tournant sous l'action de la manivelle et déclenchant les lames de métal a une course très réduite. Et donc impose de composer des morceaux très courts.

Johannes Brahms, Berceuse op. 49 n° 4
Boîte à musique appartenant à la collection du Conservatoire autonome des boîtes à musique de Genève
Arion [ARN 60359]

Colleen et les boites à musique (Céline Schott), What is a componium (part 1)
Leaf [BAY 53CD]

David Rosenboom, Musical Intervention 1982 (boîte à musique et sons de synthèse)
Art into life [001]

Elyane Celis, La Boite à musique
EPM Records [EPMR VC 103-1]

La boîte à musique peut servir d'introduction à une chanson. Deux exemples aux antipodes :

Maria Carey, Music Box
Columbia [4742702]

Mr Bungle, Golem II : "The Bionic Vapor Boy"
CD : Mr Bungle, California, 1999

Charles Gounod, Faust - Air : “Faites lui mes aveux”
Boîte à musique
Gilles Perny Productions [GPP 019001]

Ce qui séduit dans une boîte à musique c'est le caractère figé de sa musique.
Karlheinz Stockhausen, dans ses Tierkreis, Les signes du zodiaque, composés en 1974, avait imaginé 12 mélodies simples, destinées à être jouées sur des boites à musique. L’entreprise suisse Reuge réalisa les 12 boites que l’on peut entendre sur le site Stockhausen Verlag.

Karlheinz Stockhausen, Tierkreis : 12 melodien der Sternzeichen
Interprètes divers, Mike Svoboda (boîte à musique, trombone et direction)
Wergo [WER 6659 2]

Gavin Bryars, The sinking of the Titanic : “La Maxixe” Music Box
GB Records [BCGBCD21]

Marcin Stanczyck, Silence
[Copie privée]

Il y a aujourd’hui un réel engouement pour ces petites machines, ces boites à musique, capable de créer une matière à la fois intime et discrète mais informe et foisonnante lorsqu’on les superpose, les colle, les multiplie.

Rebecca Saunders, Cinnabar, double concerto pour violon et trompette (1999)
Musikfabrik, Peter Rundel (direction)
Wergo [WER 6855 2]

ENTRETIEN
ENTRETIEN

Jean-Yves Bosseur (compositeur et musicologue)

Luc Ferrari, Strathoven
INA [G 6017]

Jean-Yves Bosseur, Portrait de Jiri Kolar
Christine Marchais (piano)
Concert enregistré le 27/03/2008 à l’Archipel [Copie privée]

Mauricio Kagel, Ludwig van
William Pearson (baryton), Carlos Feller (basse), Bruno Canino (piano), Frédéric Rzewski (piano), Saschko Gawriloff (violon), Egbert Ojstersek (violon), Gérard Ruymen (alto), Siegfried Palm (violoncelle)
33T Deutsche Grammophon [2 530 014]

Henri Pousseur, Jeux de miroirs de votre Faust
Marcelle Mercenier (piano), Basia Retchitska (soprano),
A quoi ont été superposées au Studio Bruxelles, des bandes magnétiques utilisées dans l’opéra Votre Faust, et où interviennent les voix, parlées, de Michel Butor et chantées, de Basia Retchitska, Cathy Berberian, Louis Devos et Jules Bastin, ainsi que des « blocs de cris » par quelques voix anonymes.
Sub Rosa [SR231]

John Cage, Roaratorio, pièce radiophonique pour récitant musiciens Irlandais et bande magnétique
John Cage (voix), Joe Heaney (chant), Paddy Glackin (violon), Peadar Mercier & Mel Mercier (Bodrhan), Matt Malloy (flûte), Seamus Ennis (Uillean-Pipes)
Wergo [WER 6303-2]

ZOOM
ZOOM

Luciano Berio, Sinfonia (3e mouvement)

Sinfonia a été créée en 1968. Huit voix qui parlent, entonnent, chuchotent et chantent par dessus un orchestre symphonique : dans le 3e mouvement, au centre de l’oeuvre, Luciano Berio réalise un montage virtuose de de fragments de citations sur un canevas défini par le Scherzo de la Symphonie n° 2 de Gustav Mahler, “Résurrection”. Toujours présente, toujours discernable dans ce « documentaire sur un objet trouvé » (l'expression est de Berio).

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :