Le cri du Patchwork
Magazine
Samedi 16 mai 2015
1h

Palimpseste (2/4) : Le passé en filigrane

Bienvenue dans le Cri du Patchwork, l'émission qui bouscule vos tympans. Palimpseste, deuxième épisode : nous recevrons la compositrice et chanteuse Caroline Marcot, qui nous parlera de l'idée d'écrire de la musique aujourd'hui à partir de celle du passé.

SONOTHEQUE
SONOTHEQUE

Bruit Blanc

Télévision écran
Télévision écran

Le bruit blanc : un son constitué de toutes les fréquences à la fois.
Il est nommé ainsi par analogie avec la lumière blanche, qui contient toutes les couleurs du spectre. Le bruit blanc est pourtant partout dans notre société électrique, à commencer par les postes de radio (lorsque l’on passe d’une fréquence à une autre), ou les téléviseurs (cette fameuse “neige” qui fascinait autant qu’elle horripilait).

Diane Labrosse, La télé noir et blanc
Ambiances magnétiques [AM 170]

L’intégration du bruit blanc dans la composition musicale peut avoir un sens quasi dramatique. Comme cette apothéose fameuse qui encore aujourd’hui fascine par sa modernité :

The Beatles, I want you
Parlophone [CDP 7464462]

Selon l’ingénieur du son Geoff Emerick, ce bruit blanc est né de l’esprit de John Lennon, alors en pleine découverte de l’univers de John Cage grâce à Yoko Ono.

Giovanni Verrando, Third born unicorn remind me what we’re fighting for
Jacopo Bigi (violon électrique) & Giovanni Verrrando (dispositif électronique)

David Tudor, Bandonéon! (a combine)

David Tudor Bandoneon! (a combine)par microcinema
- Lire également la page : http://www.fondation-langlois.org/html/f/page.php?NumPage=2152

Pierre Schaeffer, Solfège de l’objet sonore : "Bruit Blanc", "Succession mélodiques de tranches de bruit blanc"
INA [475602]
Bruit Blanc

Anthony Braxton and Evan Parker + Pauline Oliveros, The First Set-Area 4 (Solo) + A Little Noise in the System (Moog System)
Sub Rosa [SR 281]

Pierre Boulez, Pli selon Pli - Improvisation sur Mallarmé n°2
Orchestre symphonique de la BBC, Pierre Boulez (direction)
Sony Classical [SMK 68335]

Les maracas sont utilisés en son continu dans Pli selon Pli de Pierre Boulez. Ils ne sont alors plus des percussions, mais une texture lisse et bruitée. Une sorte de bruit blanc acoustique.

Javier Alvarez, Temazcal pour maracas et bande
Ricardo Gallardo (maracas)
Casete [CAS-23014-00029]

Clipping, Inside out
Sub Pop

ENTRETIEN
ENTRETIEN

Caroline Marçot (compositrice)

Caroline Marçot © N. P.
Caroline Marçot © N. P.

Caroline Marçot est une chanteuse et compositrice née en 1974. Ses deux activités se rejoignent très souvent car elle écrit beaucoup pour la voix. Elle a composé pour différents ensemble vocaux : les Cris de Paris et la Maîtrise de Radio France par exemple, les Jeunes Solistes, Musicatreize, Accentus et la Maîtrise de Notre Dame.

Caroline Marçot, Némésis
Musicatreize, Roland Hayrabédian (direction)
Clarinette : Claude Crousier - Percussions : Christian Hamouy
(CM Radio France 20/03/2005)

Caroline Marçot, Nigra Sum
Maîtrise Notre-Dame de Paris, Les Sacqueboutiers de Toulouse, Lionel Sow (direction)
Maïtrise Notre-Dame de Paris [MSNDP 002]

Caroline Marçot, Inviolata
Maîtrise Notre-Dame de Paris, Les Sacqueboutiers de Toulouse, Lionel Sow (direction)
Maïtrise Notre-Dame de Paris [MSNDP 002]

Caroline Marçot, Recordare
Maîtrise Notre-Dame de Paris, Les Sacqueboutiers de Toulouse, Lionel Sow (direction)
Maïtrise Notre-Dame de Paris [MSNDP 002]

Caroline Marçot, Tratti Ritratto
Consort de violes Sit Fast : Atsushi Sakai, Isabelle Saint Yves, Marion Martineau, Nicholas Milne et Joshua Cheatham
Commande du festival Messiaen de la Meije
(CM collégiale de Briançon 03/08/2013)

ZOOM
ZOOM

Tristan Murail, Winter Fragments

"L'hiver upstate New York : un sombre éboulissement ; une lumière intense qui inonde la maison ; souffle et poudroiements ; silhouettes noires et brillantes des arbres nus enrobés de glace”. Tristan Murail à propos des Winter Fragments

Tristan Murail, Winter Fragments (2000) pour ensemble instrumental, sons de synthèse et dispositif électronique
Argento Chamber Ensemble, Michel Galante (direction)
Aeon [AECD 0745]

“L’hiver comme métaphore : l’absence, le vide, le départ”, nous dit Tristan Murail.

1c « Winter fragments » from Hervé Bailly-Basin on Vimeo."Winter fragments" est la troisième composition de Tristan Murail à laquelle j'ai proposé d'associer un "contrepoint visuel", dont la trame est la photographique panoramique d'un mur délabré, propice aux interprétations rêveuses dont parlait Léonard de Vinci, que la psychologie nomme "paréidolies".

Cette réalisation apparaît avec "Treize couleurs du soleil couchant" et "Bois flotté" sur le DVD rendant compte de cette démarche, avec les interprétations de l'ensemble Les Temps Modernes, dirigé par Fabrice Pierre. La vidéo présentée ici est une version remasterisée des images que j'avais mises à la disposition d'Universal/Classique pour l'édition de ce DVD, auquel avait été décerné en 2002 le grand prix Audiovisuel de l'Académie Charles Cros.

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :