Le cri du Patchwork
Magazine
Samedi 28 février 2015
1h

Improvisation (4/4) : Liberté et contrainte

Pour conclure ce mois consacré aux communications entre improvisation et composition, Clément Lebrun recevra l'improvisateur Lê Quan Ninh pour évoquer la place de l’improvisation dans ce que l'on appelle les "compositions ouvertes". Et comme chaque samedi, un zoom sur une œuvre de la fin du XXe siècle et un son.

SONOTHEQUE
SONOTHEQUE

Babillages

Le babillage ou babil : un ensemble de bribes de paroles, de bruits, de sons de bouches, de gorges, souvent incontrôlés et imprévisibles. Une forme de communication buccale qu'acquièrent les bébés, progressivement.

François de Roubaix, Chapi Chapo
Play Time [3070332]

Raoul Haussman, Poèmes phonétiques
Muza [MU/EN 2005-DD]

"Füms Böo Wöo Tä Zä Oo" : C’est le thème, la souche de ce poème phonétique de Raoul Haussman, co-fondateur du Dada à Berlin en 1918.
Et si l’on demande au plasticien Kurt Schwitters de faire une sonate à partir de ce Füms Böo Wöo Tä Zä Oo, ça donne ça :

Kurt Schwitters, Ursonate
Muza [MU/EN 2005-DD]

On parle aussi de babils d'oiseaux : François Bayle, dans ses Rêves d’oiseaux, mélange aux oiseaux électroniques qu’il génère, des voix, accélérées, multipliées, qui ne portent plus de mots mais des formes de babils :

François Bayle, Trois Rêves d’oiseaux - II. Oiseau triste
INA [G 6033/6047/1]

Michel Chion, Cris et babils
INA [5005]

Catherine Jauniaux & Carole Rieussec, Portraits Griffonés
Vand'oeuvre [VDO 0224]

Jean-Marc Singier, Zombres Blablaika Ballerinabulle
Ensemble Fa, Dominique My (direction)
Accord [202762]

Babiller, c’est aussi dire n’importe quoi dans l’intention de créer une langue rythmique, que ce soit dans le Scat des improvisations jazz ou dans cet extrait d’un mambo de la chanteuse Graciela. Ublabadu !

Pepe Becke, U-bla-ba-du
Graciela (voix), Machito & his Afro-cuban Orchestra
Frémeaux & Associés [FA 5128/2]

György Kurtag, What is the word (d'après Samuel Beckett)
Ildiko Monyok (diction), Ensemble Anton Webern, Claudio Abbado (direction)
Deutsche Grammophon [437840-2]

Dans cette oeuvre de 1990, le compositeur György Kurtag emprunte à Samuel Beckett son dernier texte : « What is the word » pour évoquer la perte du langage.

Marc Monnet, Bibilolo : Jack Pudding
Les Percussions de Strasbourg
Universal Music [4806522]

ENTRETIEN
ENTRETIEN

Lê Quan Ninh (improvisateur)

Lê Quan Ninh est improvisateur et initiateur de l’ensemble Hiatus

1) Improvisation
ensemble]h[iatus
Enregistré en concert le 30 avril 2008 à la Kunst Station Sankt Peter de Cologne (inédit)
[Copie privée]

2) Vinko Globokar, Damdaj
ensemble]h[iatus
Enregistré en concert le 19 septembre 2009 à la Ferme de Villefavard, Haut-Vienne (inédit)
[Copie privée]

3) Four Systems de Earle Brown
ensemble]h[iatus
Enregistré en concert le 12 septembre 2010 à la Alte Feuerwache de Cologne (inédit)
[Copie privée]

4) ¢ composed improvisation for snare drum alone de John Cage
Lê Quan Ninh
Enregistré en concert le 28 mai 2014 au Mug / Einstein à Münich (inédit)
[Copie privée]

Webographie :

ZOOM
ZOOM
logo ina.fr petit
logo ina.fr petit

Séquence réalisée avec la collaboration de l'Institut national de l'audiovisuel

André Boucourechliev, Archipel 2

Avec ses 4 Archipels, composées entre 1966 et 1971, André Boucourechliev donne sa vision de ce que l’on a appelé l’oeuvre ouverte.
Boucourechliev parle plutôt d’oeuvre mobile, où les structures et leur organisation sont laissées au bon vouloir des interprètes.
Chaque archipel est constitué de plusieurs propositions, comme plusieurs ilots, que les interprètes atteignent au gré de leur écoute, de leur jeu.

André Boucourechliev, Archipel n° 2 pour quatuor à cordes
Quatuor Ysaÿe
Compacts Radio France [MFA 216001]

Archive INA : extrait de l'émission Les Imaginaires du 11/12/1993 par Jean-Michel Damian, avec André Boucourechliev, dans le cadre de la journée spéciale qui lui était consacrée sur France Musique [Notice n° 00736635]

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :