Le cri du Patchwork
Magazine
Samedi 20 septembre 2014
1h

Gestes (3/4) : Le geste du chef

Nouvel épisode du Cri du Patchwork pour une immersion active dans les musiques de création : nous prolongeons notre parcours dans le geste musical en recevant le musicien, compositeur et soundpainter François Cotinaud, qui nous contera la grande aventure du Soundpainting, cette mystérieuse technique gestuelle permettant de composer et d’improviser en temps réel. Et comme chaque semaine, un zoom sur une oeuvre du XXe siècle, un coup de fil et un son.

Gestes (3/4) : Le geste du chef
Marchetti, Galli vivi musicisti (poules musiciennes) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
SONOTHEQUE
SONOTHEQUE

Le Guiro ou Reco-reco

Un simple raclement sur une courge striée, enfin au départ. Car aujourd'hui le son du Guiro est celui du bois raclé avec une baguette.
Voici un rapide parcours du guiro au guiro qui n'est plus un guiro, du Brésil à New-York, de la Batucada à Edgard Varèse.

guiro
guiro

1) Helmut Lachenmann, Guero pour piano, 1969
Mode [252]

2) Reco-Reco n° 1
Disque : Battucada Fantastica, Os Ritmistas Brasileiros
Musicline

4) Edgar Varèse, Ionisation
Royal Concertgebouw Orchestra, Asko Ensemble, Riccardo Chailly (direction)
Decca [460 208-2]

5) Lomalilaly
Disque : Madagascar, Pays Antandroy
Ocora [C 560077]

6) Lokangale
Ethnie Antandroy : Manindry (vièle et rimotsy) & Velonjoha (chant)
Disque : Madagascar, Anthologie des voix
Maison des Cultures du Monde [W 260076]

7) Eddy Duane, The Scrape
RCA [NL 89 246] (33T)

8) Derek Bailey / John Zorn / George Lewis, On Golden Pond
Celluloid

9) Karl Naegelen, Piano Guiro
Wihelm Latchoumia (piano)
Enregistré dans le cadre du concert "Hommage à John Cage", le 29 septembre 2011aux Bouffes du Nord, Paris
[Enregistrement France Musique]

ENTRETIEN
ENTRETIEN

Invité : François Cotinaud, soundpainter

François Cotinaud est saxophoniste, clarinettiste, improvisateur, compositeur... Il vient aujourd'hui nous parler de son activité de Soundpainter.

François Cotinaud © Hélène Collon
François Cotinaud © Hélène Collon

1) - a/ Joseph Haydn, Concerto pour violoncelle en do majeur Hob:VII:1 - III. Allegro molto
Modern Chamber Orchestra, Walter Thompson (direction)
Novodisc [ND1100]

1) - b/ Soundpainting du Concerto pour violoncelle en do majeur Hob:VII:1 de Joseph Haydn - III. Allegro molto
Modern Chamber Orchestra, Walter Thompson (direction)
Novodisc [ND1100]

2) Walter Thompson, The Crowd
Walter Thompson Orchestra, Walter Thompson (direction)
PEXO [NWCD 0231]

3) François Cotinaud, Farben
Klangfarben Ensemble, François Cotinaud (direction)
Ayler records [001]

4) François Cotinaud, Monologue
Klangfarben Ensemble, François Cotinaud (direction)
Ayler records [001]

Affiche du Soundpainting Festival 2014
Affiche du Soundpainting Festival 2014

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site web du Soundpainting Festival : www.soundpaintingfestival.fr

ZOOM
ZOOM
logo INA petit
logo INA petit

Séquence réalisée avec le concours de l'Institut National de l'Audiovisuel

Dieter Schnebel, de "Visible Music" à "Maulwerke"

Très tôt, le compositeur Dieter Schnebel intègre la part visuelle du geste musical dans ses compositions. Et tout au long de son long parcours, entre pièces monumentales et miniatures intimes, l'implication du geste se décline sous diverses formes : du théâtre musical à la pièce vocale, du corps à la bouche de l'interprète.

1) Entretien avec Dieter Schnebel, par Michèle Reverdy, extrait de l'émission : Festival MUSICA 87 : Portrait de Dieter Schnebel.
Diffusée sur France Culture le 7 novembre 1987
Archive INA [Noice n° PHD98039787]

Dieter Schnebel, "Nostalgie : Visible music II" [- aller à 37'00]

Commencé en 1960, le projet de Visible Music met en scène les gestes du chef d'orchestre : dans Visible music I, Schnebel place un musicien en face du chef qui suit une partition graphique faite de points et de courbes. Puis, dans Nostalgie : Visible music 2, le chef se retrouve seul sur scène face au public, devant plusieurs pupitres disposés précisément sur scène. Le chef muet suit alors une partition très précise indiquant des déplacements et des gestes : muni d'une baguette, il dirige une musique qui n'est plus sonore.

Dieter Schnebel, "Maulwerke"

2) Dieter Schnebel, Maulwerke : "Atemzüge für mehrere Stimmorgane und Reproduktionsgeräte" (1970-71)
Carla Henius, Gisela Saur-Kontarsky, William Pearson (interprètes)
Wergo [6287-2]

Maulwerke est une composition où le matériau musical n'est pas préalablement sonore. Ici, le matériau est avant tout un geste, une posture de l'appareil vocal. C'est une oeuvre d'articulations, de phonations, où chaque position de langue, de palais, de dents, de diaphragme est indiquée pour provoquer une émission sonore particulière mais non déterminée. Le geste vocal de l'interprète est préparé ; l'aboutissement du geste vocal est laissé ouvert.

BIGOPHONE
BIGOPHONE

Le Bigophone, c’est un coup de fil à une association, une initiative, une démarche de diffusion des musiques de création partout en France.

Cette semaine, notre invité est Fabrice Guédy. Compositeur, enseignant et chercheur à l'IRCAM, il dirige un conservatoire et école d'art : l'Atelier des Feuillantines, installé à Paris, et au sein au sein duquel il a conduit de nombreux projets pédagogiques autour du geste musical.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web des Feuillantines : http://feuillantines.com/

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :