Le cri du Patchwork
Magazine
Mardi 26 septembre 2017
1h

Brut (5) : Keiji Haino

Keiji Haino est un acteur essentiel d’une forme de musique brute et sans limites : guitariste, hurleur, multi-instrumentiste, il sillonne depuis 40 ans les scènes du rock, de la noise, du blues. Rencontre.

Brut (5) : Keiji Haino
Keiji Haino, © Getty / Gary Wolstenholme

Sonothèque : Imprimante

L’imprimante est une machine qui fait de la musique malgré elle. Avez-vous déjà été en extase en écoutant les rythmes complexes que peut produire une imprimante en action ? Non ? Eh, bien, la prochaine fois, écoutez-la ! Car l’imprimante est dotée d’une pouvoir métrique délirant.

Cornelius, Toner
Warner Music [5050466646729]

Hood, Western Housing Concerns
Domino [8474632]

Crèvecoeur, Swinging on a dead horse
DSA [DSA54094]

Mistabishi, Printer Jam (2009, Barbarix remix)
Hospital Records ‎[NHS152]

Sue Harding, Dot Matrix Music 1
Disque promotionnel non commercialisé

The [User], Symphony #2 for Dot Matrix Printers : ^.^%^%^%
Asphodel

Diane Labrosse, L’imprimante
Ambiances Magnétiques [AM 170 CD]

Rolf Liebermann, Symphonie 'Les Echanges', composition pour 156 machines
Performance enregistrée à l'Exposition nationale de 1964 à Lausanne, Suisse.
Turicaphon ‎[EX 17-102]

Nurse with Wound, A Precise History of Industrial Music
LP United Dairies ‎[UD 032]

Entretien : Keiji Haino

Le 25 mai dernier, dans les murs du Trabendo à l’occasion du festival Villette Sonique, avait lieu le concert d'un trio hors norme, d’une puissance et d’une surenchère sonore sans pareil, réunissant le multi-instrumentiste Keiji Haino, le héraut de la Japanoise Merzbow et le batteur surpuissant Balasz Pandi.

Keiji Haino est un acteur essentiel de la scène improvisée, même s’il n’aime pas ce mot. Entre le rock le plus brut et la noise la plus hurlée, il navigue dans tous les genres et les esthétiques au gré de ses envies, sans limite, sans complexe, sans a priori. Un artiste curieux, qui depuis 40 ans, nous ramone le fond de l’oreille.

Notre entrevue, traduite par Akiko Yano, a laissé s’échapper des pensées, des gestes, des mots mais surtout beaucoup de poésie pour parler d’une pratique intense du médium sonore, celle de Keiji Haino.

Écoutes :

Keiji Haino, Merzbow et Balasz Pandi, How differ the instructions of the Left from the instructions form the Right… Pt.II
Rare Noise

Keiji Haino, Black petal
DSD [54088]

Keiji Haino, Jozef Dumoulin et Teun Verbruggen, Tonight
Album : Keiji Haino, Jozef Dumoulin et Teun Verbruggen, The Miracles of Only One Thing
Sub Rosa [SR439]

Keiji Haino, Jim O’Rourke, Oren Ambarchi, Track 1
Black Truffle Records [BT07]

Nazoranai, Getting a bit blurry brush up your cartel and devote it to something
Album : Nazoranai, 2012
Ideologic Organ

Yoshida Atsuya, Keiji Haino, Ryufoispjekkossd
Album : Uhrfasudhasdd, 2008
Tzadik [TZACD7265]

Portrait sonore

Antoine Berland, Portrait sonore n°7 : « ça c'est grave » Mens, Aout 2013
(Homme / France / j'suis incapable de chanter un tube de l'été / Bach)

L'équipe de l'émission :