Le concert du soir
Concerts
Mardi 28 mars 2017
1h 58mn

Le Collegium Vocale Gent de Philippe Herreweghe interprète Les Fontaines d'Israel de Schein

Johann Hermann Schein a précédé de cent ans Jean-Sébastien Bach en tant que cantor de l'église Saint Thomas à Leipzig. Les solistes du Collegium Vocale Gent ont interprété son recueil "Israelis Brünnlein" - "Les Fontaines d'Israël" à l'Oratoire du Louvre, à Paris

 Le Collegium Vocale Gent de Philippe Herreweghe interprète Les Fontaines d'Israel de Schein
Collegium Vocale Gent

Concert donné le 29 novembre 2016 à 20h30 à l'Oratoire du Louvre à Paris.

Schein, compositeur sucré-salé

Johann Hermann Schein est un compositeur du début du 17e siècle, contemporain et ami de Heinrich Schütz. Contrairement à son ami, Schein n’était pas allé étudier à Venise en Italie, mais à l’époque, la musique d’avant-garde italienne circulait déjà en Allemagne, où Schein a occupé le poste de maître de chapelle à Weimar puis celui de Kantor de l’église Saint-Thomas de Leipzig (un siècle avant Jean-Sébastien Bach).

Schein disait composer « pour servir la méditation et la dévotion chrétienne lors de la célébration de services religieux mais aussi pour apporter un peu de divertissement lors de réunions entre honnêtes gens ». Cela montre bien que les registres profanes et sacrés étaient complémentaires, voire entremêlés, ce qui est le cas avec les Fontaines d’Israël : on y entend des textes religieux, issus de la Bible, mais traités musicalement comme des madrigaux profanes italien, c’est-à-dire complètement dramatisés. La musique est au service du texte et Schein recourt aux figuralismes (cette manière de suggérer ou d’expliciter musicalement, par des effets de rythmes, de répétitions, d’accélérations et/ou d’harmonies, une émotion ou le sens d’un mot). Encore une preuve que la musique protestante n’est pas nécessairement de la musique austère !

Johann Hermann Schein
Johann Hermann Schein

Programme du concert

Johann Hermann Schein (1586-1630)

Israelis Brünnlein (Les Fontaines d’Israël)

1. « O Herr, ich bin dein Knecht »
2. « Freue dich des Weibes deiner Jugend »
3. « Die mit Tränen säen »
4. « Ich lasse dich nicht »
5. « Dennoch bleibe ich stets an dir »
6. « Wende dich, Herr, und sei mir gnädig »
7. « Zion spricht: Der Herr hat mich verlassen »

« Lachrimae pavan »John Dowland (luth seul)

10. « Da Jakob vollendet hatte »
11. « Lieblich und schöne sein ist nichts »
12. « Ist nicht Ephraïm mein teurer Sohn »
13. « Siehe an die Werk Gottes »
14. « Ich freue mich im Herren »
16. « Ihr Heiligen, lobsinget dem Herren »
17. « Herr, laß meine Klage »

« Da Jesus an dem Kreuze stund’ » – Samuel Scheidt (orgue seul)

18. « Siehe, nach Trost war mir sehr bange »
19. « Ach Herr, ach meine schone »
20. « Drei schöne Ding sind »
21. « Was betrübst du dich, meine Seele »
23. « O, Herr Jesu Christe »
25. « Lehre uns bedenken »

Dorothee Mields, soprano
Hana Blažíková, soprano
Robert Getchell, alto
Thomas Hobbs, ténor
Peter Koij, basse
Ageet Zweistra, violoncelle
Miriam Shalinsky, violon
Thomas Dunford, théorbe
Maude Gratton, orgue
Philippe Herreweghe, direction

Après-concert

Jean-Baptiste Lully Armide    [Aparté]
Jean-Baptiste Lully Armide [Aparté]

Jean-Baptiste Lully
Armide (Ouverture, récitatif « enfin, il est en ma puissance »)
Marie-Adeline Henry (Armide)
Les Talens Lyriques
Christophe Rousset, direction
[Aparté]

François Lazarevitch, flûte [Alpha]
François Lazarevitch, flûte [Alpha]

Georg Philipp Telemann
Fantaisie n° 6 en ré mineur pour flûte seule TWV 40:7
François Lazarevitch, flûte
[Alpha]

Samuel Scheidt
Toccata sur In te Domine speravi SSWV 138
Franz Raml, orgue
[MDG]

L'équipe de l'émission :
Mots clés :