Le concert de 20h
Concerts
Jeudi 14 février 2019
1h 58mn

Festival Présences 2019 : Pascal Dusapin, Wolfgang Rihm et Yves Chauris par l'ONF dirigé par Nicholas Collon

Avec deux partitions majeures de Rihm en création française, une page de Pascal Dusapin et la création d’une pièce d’un jeune compositeur défendu par les plus grands musiciens de notre époque, Yves Chauris voici l'un des moments forts du Festival Présences.

Festival Présences 2019 : Pascal Dusapin, Wolfgang Rihm et Yves Chauris par l'ONF dirigé par Nicholas Collon
L'Orchestre National de France, © Radio France / Christophe Abramowitz

Concert #1

Pascal Dusapin
Uncut, solo pour orchestre n° 7

Invité #1 : Pascal Dusapin (compositeur)

Pascal Dusapin
Pascal Dusapin , © France Dubois

Après une adolescence marquée par des univers musicaux très divers (Varèse, l’orgue, Bach, les Doors, le free jazz, Beethoven, etc.), Pascal Dusapin suit de 1974 à 1978 les cours de Xenakis, qui élargit son horizon aux mathématiques et à l’architecture. Ses premières pièces, Souvenir du silence (1975), Timée (1978), trouvent l’écoute de Franco Donatoni et Hughes Dufourt. En 1977, il remporte le prix de la Fondation de la Vocation et en 1981 celui de la Villa Médicis où il séjournera deux ans et écrira Tre Scalini, Fist, le Quatuor n° 1, Niobé. En 1986, c’est la rencontre avec le chorégraphe Dominique Bagouet et la composition pour sa compagnie du ballet Assaï. La même année, il entreprend la composition de son premier opéra, en collaboration avec l’écrivain Olivier Cadiot : Roméo & Juliette, donné en 1989 à l’Opéra de Montpellier et au Festival d’Avignon. Medeamaterial d’après Heiner Müller est créé à La Monnaie de Bruxelles en 1991, To be sung d’après Gertrude Stein, en 1994 au Théâtre des Amandiers de Nanterre, Perelà, Uomo di fumo, d’après Aldo Palazzeschi, en 2003 à l’Opéra Bastille. Il est l’auteur du livret de ses deux opéras suivants : Faustus, The Last Night créé au Staatsoper Unter der Linden de Berlin en 2006 et Passion au Festival d’Aix-en-Provence en 2008. Son opéra le plus récent, Penthesilea, d’après Heinrich von Kleist a été créé en mars 2015 au Théâtre de La Monnaie de Bruxelles. Pascal Dusapin a écrit également sept quatuor à cordes, plusieurs œuvres vocales, des pièces pour piano solo et un concerto pour piano, A Quia, ainsi que, entre 1991 et 2009, une série de solos pour orchestre : Go, Extenso, Apex, Clam, Exeo, Reverso et Uncut. Un nouveau cycle pour orchestre est en cours, inspiré par la nature ; Morning in Long Island en est le premier volet. Pascal Dusapin prépare également un Macbeth.

Wolfgang Rihm
Concerto pour piano et orchestre n° 2 (création française)

L'entracte
L'entracte

Invité #2 : Nicholas Collon (chef d'orchestre)

Nicholas Collon
Nicholas Collon , © JIM HINSON

Né à Londres, Nicholas Collon a reçu sa formation au Clare College de Cambridge. Fondateur et chef principal de l’Aurora Orchestra, Nicholas Collon est également chef principal et conseiller artistique du Residentie Orkest de La Haye et premier chef invité du Gürzenich Orchester de Cologne. Outre ses concerts à la tête de nombreux orchestres européens, il dirige pour la première fois cette saison en Amérique du Nord (Toronto Symphony) et au Japon (Tokyo Metropolitan Symphony), mais aussi, pour la première fois, l’Orchestre philharmonique d’Oslo, l’Orchestre National de France et l’Orchestre national de Lyon. La formation qu’il a créée, Aurora Orchestra, est en résidence à Kings Place. Chaque année depuis 2010, l’orchestre se produit dans le cadre des BBC Proms et joue souvent de mémoire. Il est également invité régulièrement dans des salles telles que le Concertgebouw d’Amsterdam ou la Philharmonie de Cologne. Nicholas Collon a enregistré avec Aurora deux CDs sous le label Warner Classics. Dans le champ de la musique d’aujourd’hui, Nicholas Collon a dirigé plus de deux cents œuvres. Il dirige également l’opéra : Die Zauberflöte à l’English National Opera, ou encore Wagner Dream de Jonathan Harvey au Welsh National Opera, mais aussi les œuvres lyriques de Britten (The Rape of Lucretia à Glyndebourne, The Turn of the Screw au Festival d’Aldeburgh avec Aurora, etc.). 

Jean-Philippe Rameau
Suite en la majeur : Gavotte et 6 doubles, Nouvelles suites de pièces de clavecin
Tzimon Barto (piano)
Ondine 2011 "A Basket of wild strawberrys"

Invité #3 : Yves Chauris (compositeur)

Yves Chauris
Yves Chauris , © Isabelle Francaix

Après ses études au CNSMD de Paris, Yves Chauris reçoit plusieurs aides et distinctions, notamment la bourse Jean-Walter Zellidja, décernée par l’Académie française, ainsi que le prix Fondation Francis et Mica Salabert 2005 et le prix Pierre Cardin 2008 pour la composition musicale. De 2008 à 2010, Yves Chauris est membre de la section artistique de l’Académie de France à Madrid et résident à la Villa Kujoyama (Japon) en 2011. Ses œuvres ont été interprétées par le SWR Sinfonieorchester BadenBaden und Freiburg, le BBC National Orchestra of Wales, l’orchestre Les Siècles, l’Orchestre national d’Île-deFrance, l’Ensemble intercontemporain, L’Itinéraire, Atmusica, Sillages, des solistes et chefs tels que Jean-Guihen Queyras, Jean-Frédéric Neuburger, François-Xavier Roth, Pablo HerasCasado, etc.

Wolfgang Rihm
Neue Sonne, Mélodies pour ténor et orchestre
Christoph Prégardien (ténor)
Orchestre symphonique de Bochum
Steven Sloane (direction)
CPO 2013

Concert #2

Yves Chauris
Why so quiet (nouvelle version - commande de Radio France - création mondiale)

Wolfgang Rihm
Transitus (création française)

Tzimon Barto piano

Orchestre National de France
Nicholas Collon direction

Pour aller plus loin

Les invités :
L'équipe de l'émission :