Le concert de 20h
Concerts
Mardi 30 juillet 2019
2h 58mn

Fastes du Siècle d'or espagnol par la Compagnie La Tempête et récital de harpe par Anaïs Gaudemard

Soirée 2 concerts : Bomba Flamenca par La Tempête de Simon-Pierre Bestion de Camboulas donné en la Chapelle Royale de Versailles, puis, récital de l'une des promesses de la nouvelle génération de harpiste : Anaïs Gaudemard, enregistrée à la Cité de la musique de Paris dans le cadre du we Emergences.

Fastes du Siècle d'or espagnol par la Compagnie La Tempête et récital de harpe par Anaïs Gaudemard
Charles Quint / Anaïs Gaudemard , © Hulton Fine Art Collection / Muguel Bueno

Présentation : Christophe Dilys

Programme 2 concerts

20h : Fastes du Siècle d'or espagnol

À la fin du XVe siècle, l’Espagne est l’une des plus influentes puissances d’Europe, ce que viendra davantage encore confirmer en 1492 la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Cette date incontournable marque aussi la fin de la Reconquista, la longue revanche des catholiques sur les musulmans en Espagne qui se clôt en Andalousie. Le pays est donc prêt à rayonner de toute sa splendeur et son hégémonie sur l’Europe entière, sans en oublier les différentes influences culturelles du passé. (...) DP

Albert de Paris, chantre à Notre-Dame de Paris
Codex Calixtinus (extr.) : Congaudeant catholici (Que les catholiques de réjouissent)

Clément Janequin
La Guerre, ou La Bataille de Marignan

Mateo Flecha
La Bomba

Pierre de Manchicourt
Requiem (extr.) : Introit

Luys de Narvaes
Libro 3 de los seys libros del dephin (extr.) : Mille refretz. Cancion 1, del Emperador

Cristopbal de Morales
Missa Mille regretz (Messe-parodie sur la chanson "Mille regretz" de Josquin Des Prés)

Nicolas Gombert
Musae Jovis (in memoriam Josquin)

Alphonse X dit le Sage
Cantigas de Santa Maria (extr.) : Quen na Virgen grosïosa n°256

Juan del Encina
Cancionero de Palacia (extr.) : Una sanosa porfia

anonyme
Livre vermeil de Montserrat (extr.) : Ad mortem festinamus

Thomas Crecquillon
Lamentationes Jeremiae (extr.) : Mem

trad. mozarabe
Los cantorales mozarabes de Cisneros (extr.) : Alleluia, ortus conclusus

Pedro de Escobar
Missa pro defunctis (extr.) : Sanctus & Benedictus

Marbianus de Orto
Lamentatio Jeremia (extr.) : Guimel

Reginald Libert
Missa plenaria de Beata Virgine (extr.) : Agnus Dei

Alphonse X dit le Sage
Cantigas de Santa Maria (extr.) : Tod'aquel que pola Virgen n°212

Albert de Paris, chantre à Notre-Dame de Paris
Codex Calixtinus (extr.) : Dum esset Salvator in monte

Mateo Flecha le Vieux
El Fuego

Cristobal de Morales
Requiem pour Charles Quint (extr.) : Parce mihi, Domine

Antonio de Cabezon
Fabordon y glosas del Primer Tono Llano (extr.) : Magnificat

Perrine Devillers, soprano
Anaïs Bertrand, mezzo-soprano
Francisco Javier Manalich, ténor
René Ramos-Premier, baryton
Compagnie La Tempête
Simon-Pierre Bestion de Camboulas, dir.

21h45 : Rising Stars, Anaïs Gaudemard

Anaïs Gaudemard remporte en 2012 le 1er Prix du Concours International d’Israël. Elle s’impose dès lors comme une des plus brillantes harpistes de la nouvelle génération, s’inscrivant dans la tradition d’excellence de la harpe française. (DP)

Henriette Renié
Légende

Claude Debussy
Suite bergamasque (extr.) : Clair de Lune

Gabriel FauréImpromptu op.86

Albert Zabel
La Source op.23

Camille Pépin
Nighthawks, d'après le tableau d'Edward Hopper
(co-commande de la fondation Calouste Gulbekian de Lisbonne et de la Philharmonie de Paris - 2018)

Mikhaïl Ivanovitch Glinka
L'Alouette

Bedrich Smetana
Ma patrie op.43 (extr.) : La Moldau

Anaïs Gaudemard, harpe

L'équipe de l'émission :