Le concert du soir
Concerts
Vendredi 7 juin 2019
1h 58mn

K. Yamada dirige "Te Deum" de Berlioz avec T. Ospital. B. Chamayou créé le Concerto pour piano de M. Jarrell

Ce soir 2x2x4 : 2 claviers : l’orgue de Thomas Ospital, accompagné par 4 chœurs pour le Te Deum de Berlioz et la création mondiale du concerto pour piano de Jarrell par Bertrand Chamayou. Le chef de l'OP de Monte Carlo, Kazuki Yamada, est ce soir invité à diriger l'OP de Radio France.

K. Yamada dirige "Te Deum" de Berlioz avec T. Ospital. B. Chamayou créé le Concerto pour piano de M. Jarrell
Les 4 chœurs du Te Deum de Berlioz, © Capture écran

Regardez le concert en vidéo dans l'espace concert

Le concert #1

Michael Jarrell   (né en 1958)
Concerto pour piano (création)
Bertrand Chamayou   piano
Orchestre Philharmonique de Radio France
Kazuki Yamada   direction

Kazuki Yamada, Bertrand Chamayou et Michael Jarrell (25 mai 2019 - Philharmonie de Paris)
Kazuki Yamada, Bertrand Chamayou et Michael Jarrell (25 mai 2019 - Philharmonie de Paris), © Capture écran du concert diffusé sur arte

Le concert #2

Hector Berlioz   (1803- 1869)
Te deum opus 22 

Thomas Ospital  orgue
Barry Banks  ténor
Maîtrise de Radio France dirigée par Sofi Jeannin
Maîtrise Notre-Dame de Paris dirigée par Henri Chalet
Chœur d'enfants de l'Orchestre de Paris dirigé par Lionel Sow
Chœur de Radio France dirigé par Michael Alber
Chœur de l'Armée Française dirigé par Aurore Tillac
Orchestre Philharmonique de Radio France
Kazuki Yamada   direction

Chistophe Abramowitz
Chistophe Abramowitz, © Radio France

Invité : Kazuki Yamada

* Kazuki Yamada, cette pièce est-elle également difficile à diriger pour le chef d’orchestre que vous êtes ?
« C’est très difficile. Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à diriger cette œuvre, parce qu’elle a beaucoup de personnalité, et qu’elle n’a pas seulement un style contemporain. J’y entends des influences de « free-jazz », des moments très mystérieux, des moments plus silencieux, et d’autres qui heurtent la sensibilité de l’auditeur ou qui le remplissent d’énergie. J’ai donc trouvé très excitant de diriger cette œuvre.»

** Kazushi Yamada, connaissiez-vous auparavant le compositeur Michael Jarrell ? Connaissiez-vous auparavant le pianiste Bertrand Chamayou ? »
« En réalité c’est la toute première fois où j’ai rencontré le compositeur et le pianiste. Tous deux sont des musiciens fantastiques, bien évidemment. Mais l’orchestre est très subtil. Et j’étais très surpris à la première répétition si avec ce genre de musique contemporaine ça allait marche ou pas. Mais la 1ère répétition était déjà presque parfaite. Pour moi cet orchestre joue fantastiquement la musique contemporaine. Et je suis certain qu’il ne joue pas merveilleusement « que » la musique contemporaine.  Et leur niveau est tellement excellent, que j’en étais le premier surpris »

Propos recueillis par Benjamin François

Franz SchrekerEin Tanzspiel (Sarabande, Menuet, Madrigal, Gavotte)
Orchestre de la Suisse Romande  
Kazuki Yamada, direction

Tomas Ospital  (25 mai 2019 - Philharmonie de Paris)
Tomas Ospital (25 mai 2019 - Philharmonie de Paris), © Capture écran du concert diffusé sur arte

Concert enregistré le samedi 25 mai à la Philharmonie de Paris.

L'après-concert

Erich Wolfgang Korngold
Straussiana (pour orchestre)
Orchestre de la Suisse Romande
Kazuki Yamada, direction

Camille Saint-Saëns
Etude pour l'indépendance des doigts
Bertrand Chamayou piano

La semaine prochaine, vendredi 14 juin 2019

Myung-Whun Chung et l'OrchestrePhilharmonique de Radio France : Symphonie n°2 de Gustav Mahler à la Basilique de Saint-Denis

Vendredi 14 juin à 20h30 à l'église Saint-Eustache de Paris, retrouvez Thomas Ospital et ses camarades Karol Mossakowski, Samuel Liégon et Baptiste-Florian Marle-Ouvard dans une joute d'improvisation au piano et à l'orgue. Une soirée proposée par le festival "Paris des orgues" et présentée par Benjamin François

https://www\.festivalparisdesorgues\.com/

Les invités :
L'équipe de l'émission :