Le concert de 20h
Concerts
Mardi 25 février 2020
2h 28mn

Epopée Carlo Gesualdo : Livre IV des Madrigaux par les arts Florissants et le ténor Paul Agnew

Premier volet des 3 saisons que Paul Agnew et son équipe de chanteurs vont accorder aux madrigaux de jeunesse de Carlo Gesualdo, des compositions vocales polyphoniques qui portent un certain degré d’exigence en terme d’interprétation.

Epopée Carlo Gesualdo : Livre IV des Madrigaux par les arts Florissants et le ténor Paul Agnew
Paul Agnew, © Les Arts Florissants

Concert donné le 10 février 2020 à 20h30 en la Salle des concerts de la Cité de la musique à Paris

Nous revoici sur les routes d'un voyage qui a démarré plus tôt cette saison : celui de l’intégrale des madrigaux de Carlo Gesualdo que mène Les Arts Florissants sous la houlette d’un spécialiste du genre : le ténor Paul Agnew. Une intégrale qui se tient régulièrement à la Philharmonie de Paris, dans la salle des concerts.

Les Arts Florissants qui ont fêté en 2019 leurs 40 ans d’existence en 2020.

Avec ce programme de ce soir, on remonte à l’aube de l’ère baroque, celle où les compositeurs épris de poésie cherchent à traduire au plus près le sens du texte en utilisant une véritable rhétorique sonore : ils inventent tout un tas de figures musicales, qu’on appelle justement des « madrigalismes » pour transposer en musique les passions exprimées par leurs poèmes, en jouant sur les intervalles, des chromatismes inattendus, en opposant les registres, les textures, en ménageant des ruptures rythmiques ou en recourant à des imitations sonores. Et on peut dire que l’apogée du madrigal se situe entre la seconde moitié du 16e et le début du 17e siècle avec des compositeurs comme Monteverdi, Marenzio et Gesualdo.

Programme du concert 

Roland de Lassus (1532-1594) : Timor et tremor LV 194, extrait des Sacrae cantiones (1566)   

Nicola Vicentino (1511-1576) : L'aura che'l verde lauro, extrait des Madrigali a 5 voci, libro quinto (1572)   

Luca Marenzio (1553-1599) : Solo e pensoso, extrait des Madrigali a 5 voci, Libro IX (1599)   

Luzzasco Luzzaschi (1545- 1607) : Quivi sospiri, extrait du Secondo libro di madrigali a cinque voci (1576)   

Claudio Monteverdi (1567-1643) : Luci serene e chiare voi mincendete SV 81, ext. du Livre IV des madrigaux (1603)    

Carlo Gesualdo (1566-1613) : Madrigaux, Livre IV ("Madrigali del principe di Venosa, a cinque voci, libro quarto")  (1596)
1    Luci serene e chiare (Arlotti)
2    Tall'or sano desio
3    Io tacerò, ma nel silenzio mio (prima parte) / Invan dunque o crudele (seconda parte)
4    Che fai meco, mio cor
5    Questa crudele e pia
6    Or, che in gioia (prima parte) / O sempre crudo amore (seconda parte)
7    Cor mio, deh, non piangete (prima parte) – Guarini / Dunque non m'offendete (seconda parte) - Guarini
8    Sparge la morte al mio Signor nel viso
9    Moro, e mentre sospiro (prima parte) / Quando di lui la sospirata vita (seconda parte)
10  Mentre gira costei
11   A voi, mentre il mio core
12   Ecco, morirò dunque (prima parte) / Ahi, già mi discoloro (seconda parte)
13   Arde il mio cor
14   Se chiudete nel core
15   Il sol, qual or più splende (prima parte) / Volgi, mia luce (seconda parte) (a sei)   

Les Arts Florissants : Miriam Allan, soprano - Hannah Morrison, soprano - Lucile Richardot, contralto - Sean Clayton, ténor - Edward Grint, basse
Paul Agnew, ténor et direction 

L'après-concert

Jean-François Dandrieu : Magnificat du huitième ton (Sol Majeur)
1 Plein jeu. Gravement
2 Duo. Gaiement et flaté
3 Trio Gracieusement et louré
4 Basse de trompette. Vif et marqué
5 Flûtes. Tendrement
6 Dialogue. Vivement et marqué
Jean-Baptiste Robin, orgue  
[CVS023]

Jean-François Dandrieu : Fugue (Chromatique). Majestueusement
Jean-Baptiste Robin, orgue
[CVS023]

Stefano Bernardi : Lux Æterna  - Ein Salzburger Requiem
Voces Suaves
Concerto Scirocco
Giulia Genini, direction
[Arcana 352596]

Andrea Falconieri : Fantasia Echa para el muy reverendo Padre Falla
Giovanni Antonio Pandolfi-Mealli : Mauritio          
Bartolomeo Montalbano : Sinfonia Fiumicello
 Ensembe Exit
 Emmanuel Resche-Caserta, direction et violon
[Passacaille 1059]

Marc-Antoine Charpentier : Orphée descendant aux enfers H 471
1  Prélude (instrumental)
2  Récit d'Orphée sur le violon (instrumental)
3  Effroyables enfers où je conduis mes pas (Air d'Orphée)         
4  Quelle douce harmonie a frappé mon oreille (Duo Ixion / Tantale)         
5  Vos plus grands criminels rongés par des vautours (Air d'Orphée)
6  Ne cherchons plus d'où vient cette tendresse (Trio Orphée Ixion et Tantale)
Reinoud van Michelen, contre-ténor (Orphée)
Lionel Meuner, baryton (Tantale)
Philippe Froeberger, ténor (Ixion)
Vox Luminis
A Nocte Temporis
Lionel Meunier, direction
[ALPHA566]

L'équipe de l'émission :