Le concert de 20h
Concerts
Samedi 24 juillet 2021
2h 57mn

Le Retour d'Ulysse en sa patrie de Monteverdi au Festival de Beaune par Les Epopées de Stéphane Fuget

Vivez en direct de Beaune le 1er volet de la Trilogie de Monteverdi, Le Retour d'Ulysse en sa patrie. Stéphane Fuget à la tête de son ensemble Les Epopées couronné par une distribution vocale idéale, vous feront vivre les rocambolesques aventures d'Ulysse, Télémaque, Pénélope et ses prétendants.

Le Retour d'Ulysse en sa patrie de Monteverdi au Festival de Beaune par Les Epopées de Stéphane Fuget
Stéphane Fuget et Claire Lefilliâtre, © Magazine YONNE

Version de concert enregistrée par France Musique ce 24 juillet 2021 et diffusée en direct de la Basilique Notre-Dame de Beaune, dans le cadre du Festival de Beaune – Festival International d'Opéra Baroque & Romantique. Diffusion en simultané dans le cadre des échanges avec l'Union Européenne de Radio et Télévision.

Nouvelle production du festival, report de juillet 2020 (dans le cadre de la Trilogie de Monteverdi sur 3 ans, dirigée par Stéphane Fuget, nouveau chef à résidence) 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nous ouvrons avec Le Retour d’Ulysse une trilogie des opéras de Monteverdi (suivront l’Orfeo et Le Couronnement de Poppée) dirigée par un nouveau chef invité, Stéphane Fuget, à la tête de son orchestre les Epopées. Le livret conte qu’après son interminable périple, Ulysse a enfin le droit de retourner à Ithaque, car Minerve a déjoué les intrigues de Neptune. Pénélope, l’épouse d’Ulysse, qui a attendu son Ulysse avec une fidélité inébranlable, cédant à la dernière tentative des prétendants qui la pressent de choisir l’un d’eux pour époux, déclare accepter celui qui pourra tendre l’arc d’Ulysse… 

Monteverdi, au sommet de son art, compose avec cet Ulysse, l’un des plus grands chefs-d’oeuvre de la littérature lyrique, deux des scènes les plus grandioses de la littérature dramatique : la complainte de Pénélope, à l’acte 1, dans laquelle elle déplore l’attente interminable du retour d’Ulysse (“Torna, torna, deh torna, deh torna Ulisse”, refrain mélodique dont le chromatisme poignant est profondément expressif), le fameux monologue d’Ulysse échoué sur les rives d’Ithaque (“Mi lasciate in questa riva aperta… misero abbandonato”) qui en écho exprime par des harmonies violentes la peur, le doute et l’angoisse d’une manière saisissante ainsi que l’émouvant duo final (“Sospirato mio sole”). 

Avant-concert :

Valerio Contaldo (ténor, Ulysse)

Josef Myslivecek
Air Adamo: "N, che vano, o ingordo affetto" (2ème partie)
Ensemble Il Gardellino, Peter van Heyghen (direction)
PASACAILLE 2019

Entretien avec Valerio Contaldo

Jacques Arcadelt
"Hor che 'l cielo et la terra" - pour ténor et basse continue
Valerio Contaldo (ténor), Cappella Mediterranea, Leonardo Garcia-Alarcon (direction)
RICERCAR 2018

Anthea Pichanick (contralto - Pénélope)

Entretien avec Anthea Pichanick

Leonardo Leo
"Turbido cælo mare furentes"
Anthea Pichanick (contralto), Les Accents, Tibault Noally (direction)
LA MUSICA 2020

Mathias Vidal (ténor, Télémaque)

Entretien avec Mathias Vidal

Charles Gounod
"Ainsi donc ils sont là" (acte III, Scène Cinq-Mars-le-Père Jospeh Eustache), Cinq Mars
Mathias Vidal (ténor), Andrew Foster-Williams (baryton-basse), Orchestre de la Radio de Munich, Ulf Schirmer (direction)
EDICIONES SINGULARES 2016

Cyril Auvity (ténor - Eumete)

Constantijn Huygens
Que ferons-nous mon pauvre cœur ?
Cyril Auvity (ténor), Marie van Rhijn (clavecin), Myriam Rignol (basse de viole)
GLOSSA 2020

Entretien avec Cyril Auvity 

Constantijn Huygens
Domine Deus
Cyril Auvity (ténor), Marie van Rhijn (clavecin), Myriam Rignol (basse de viole)
GLOSSA 2020

Claire Lefilliâtre (mezzo-soprano)

Entretien avec Claire Lefilliâtre

Matthias Weckmann
Gegrüsset seist du holdselige
Claire Lefilliâtre (soprano), Hans Jörg Mammel (ténor), Chœur de chambre de Namur, La Fenice, Jean Tubéry (direction)
K 617 - 2004

Fabien Hyon (ténor)

Entretien avec Fabien Hyon

Jean-Baptiste LullyC'est ainsi que Mercure (Acte I, Scène 5), Isis LWV 54
Fabien Hyon (ténor), Les Talens Lyriques, Christophe Rousset (direction)
APARTE 2019
 

Concert

Claudio MonteverdiIl Ritorno d'Ulisse in Patria
Orchestre Les Epopées, Stéphane Fuget (direction)

La contralto Anthea Pichanick et le ténor Jörg Schneider durant la générale du Retour d'Ulysse en sa patrie de Monteverdi
La contralto Anthea Pichanick et le ténor Jörg Schneider durant la générale du Retour d'Ulysse en sa patrie de Monteverdi, © Radio France / Benjamin François

Dramma per musica en un prologue et 3 actes, créé au Teatro San Cassiano en février 1641 à Venise.  Livret de G. Badoardo, d’après les derniers Chants de l’Odyssée d’Homère

Distribution 

  • Ulysse   Valerio Contaldo, ténor
  • Penelope   Anthea Pichanick, mezzo-soprano
  • Telemaco, Giove  Matthias Vidal, ténor
  • Minerva, Fortuna  Claire Lefilliâtre, mezzo-soprano
  • Iro   Jörg Schneider, ténor 
  • Giunone, Amore   Marie Perbost, soprano 
  • Antinoo, Nettuno, Tempo  Luigi De Donato, basse
  • Melanto, Ericlea   Ambroisine Bré, mezzo 
  • Eumete   Cyril Auvity, ténor 
  • Eurimaco Pierre-Antoine Chaumien, ténor 
  • Anfinomo   Fabien Hyon, ténor 
  • L’Umana Fragilita, Pisandro   Filippo Mineccia , contre-ténor

1ère partie : 

Claudio Monteverdi 1ère partie, Il Ritorno d'Ulisse in Patria Orchestre                                
Les Epopées, Stéphane Fuget (direction)

Entracte : 

Entretien avec Stéphane Fuget (direction)

Heinrich Schütz
Ich will den Herren loben allezeit SWV 306
Caroline Pelon (soprano), Akademia, Stéphane Fuget (clavecin), Emmanuel Mandrin (orgue), Françoise Lasserre (direction)
ZIG ZAG TERRITOIRES 2002

Entretien avec Christian Merlin (producteur à France Musique, critique musical au Figaro)

2ème partie : 

Claudio Monteverdi 2ème partie, Il Ritorno d'Ulisse in Patria
Orchestre Les Epopées, Stéphane Fuget (direction)

Dramma per musica en un prologue et 3 actes, créé au Teatro San Cassiano en février 1641 à Venise.  Livret de G. Badoardo, d’après les derniers Chants de l’Odyssée d’Homère

 Anthea Pichanick et Benjamin François
Anthea Pichanick et Benjamin François, © Radio France / Benjamin François

Argument

Par Claire Chevrolet

Prologue

La Fragilité humaine déplore sa mortelle condition, tributaire des forces que sont le Temps, la Fortune et l’Amour.

Acte I. Scène 1 – Le palais royal d’Ithaque. Pénélope, confiant son désespoir à la vieille Euryclée, nourrice d’Ulysse, pleure la longue absence de son époux.
Scène 2. La servante de Pénélope, Mélantho, chante avec son amant Eurymaque l’amour qui les unit ; ils souhaitent que la reine choisisse un parti, afin de pouvoir vivre leur passion librement.

[Scène 3 – La mer. Un chœur de Néréides et de Sirènes nous transporte en pleine  mer.]
[Scène 4. Endormi à bord d’un bateau phéacien, Ulysse est en effet sur le point d’arriver à Ithaque.]
Scène 5. Or Neptune, qui n’a pas pardonné à Ulysse d’avoir blessé son fils, le cyclope Polyphème, veut punir les Phéaciens d’avoir favorisé le héros ; il réussit à convaincre Jupiter de l’autoriser à exercer sa vengeance.
Scène 6. Les Phéaciens, naviguant sur les flots après avoir quitté Ulysse, célèbrent leur joie de vivre. Mais le dieu de la mer a tôt fait de les immobiliser, en changeant leur navire en rocher.

Scène 7 – (Le rivage d’Ithaque.) Ulysse s’éveille, seul, sur une côte qu’il ne reconnaît pas. Il se lamente et s’en prend aux dieux, puis aux Phéaciens, de l’avoir ainsi abandonné.
Scène 8. Sur ces entrefaites, Minerve apparaît, déguisée en berger. Après avoir révélé au héros le lieu où il se trouve, elle lui dévoile son identité véritable. Puis la déesse indique à Ulysse les moyens de la vengeance : déguisé en vieillard, il ira espionner les Prétendants qui assaillent Pénélope. Pendant qu’Ulysse revêt sa nouvelle apparence en buvant l’eau d’une source voisine, Minerve chante le pouvoir divin, avant de confier le trésor d’Ulysse à la protection des Nymphes et des Naïades.
Scène 9. [Un chœur de Naïades accompagne l’épisode], puis Minerve invite le héros à aller à la fontaine d’Aréthuse ; il y retrouvera Eumée, son fidèle berger, et pourra y attendre le retour de son fils Télémaque, parti à Sparte. Ulysse donne libre cours à sa joie.]

Scène 10 – Le palais royal d’Ithaque. Mélantho tente, en vain, de convaincre Pénélope d’oublier Ulysse et de céder aux avances des Prétendants.

Scène 11 – (La Fontaine d’Aréthuse.) Eumée, seul au milieu de son bétail, plaint le destin des rois : les hommes de condition simple peuvent en effet se contenter du bonheur que la généreuse nature leur offre.
Scène 12. Irus, le glouton pique-assiette des Prétendants, fait irruption et raille cet éloge de la nature végétale : en ce qui le concerne, il dévore les animaux qu’élève Eumée. Le berger le chasse prestement.
Scène 13. Eumée s’inquiète du sort d’Ulysse. Ce dernier entre en scène, sous son apparence de vieillard, et annonce mystérieusement le retour proche du héros. Joie d’Eumée.

Acte II. Scène 1 – (Dans les airs.) Télémaque est aux côtés de Minerve, sur le char céleste de la déesse qui le conduit de Sparte, où il est allé chercher des nouvelles de son père, au palais d’Ithaque. Le fils d’Ulysse est tout à la joie du retour.

Scène 2 – (La fontaine d’Aréthuse.) Eumée accueille Télémaque avec émotion et allégresse, et lui fait part de la prédiction mystérieuse du « vieillard ». Ce dernier, assistant à la scène, unit sa voix à celle du berger pour confirmer ses dires. Sur l’injonction de Télémaque, Eumée part au palais annoncer à Pénélope l’arrivée de son fils.
Scène 3. La terre engloutit Ulysse. Pour Télémaque, la disparition du vieillard signifie la mort de son père. Mais le héros ressurgit des profondeurs, cette fois sous son apparence véritable. Le père et le fils s’abandonnent à la joie des retrouvailles.

Scène 4 – Le palais royal d’Ithaque. Mélantho se plaint à Eurymaque de ce que Pénélope demeure inflexible, puis décide, quant à elle, de célébrer les joies de l’amour.
Scène 5. Les Prétendants – Antinoüs, Pisandre et Amphinome – tentent de séduire Pénélope qui se refuse à eux. En désespoir de cause, ils l’invitent à se divertir.
[Scène 6. Le divertissement proposé par les Prétendants consiste en un ballet grec exécuté par huit Maures.]
Scène 7. Eumée annonce à Pénélope l’arrivée de Télémaque, puis le retour imminent d’Ulysse.
Scène 8. Les Prétendants, inquiets de cette nouvelle, projettent de tuer Télémaque. Un mauvais présage les en dissuade. Ils décident donc d’offrir à Pénélope des présents, car « Tout cœur de femme, serait-il  de pierre, / Se défait sous la caresse de l’or ».

Scène 9 – Une forêt. Ulysse affirme sa confiance en Minerve. La déesse, surgissant en habit d’apparat, lui renouvelle l’assurance de sa protection : elle inspirera à Pénélope l’idée d’une épreuve par laquelle les Prétendants, pour obtenir sa main, devront réussir à tendre l’arc d’Ulysse ; le héros pourra alors s’emparer de l’arme pour tuer les Prétendants.
Scène 10. Après la disparition de Minerve, Eumée, revenant du palais, raconte au « vieillard » la terreur que le seul nom d’Ulysse a provoquée parmi les Prétendants ; ce qui réjouit le héros.

Scène 11 – Le palais royal d’Ithaque. Télémaque raconte à sa mère son voyage à Sparte et sa rencontre avec Hélène. Pénélope s’indigne de l’entendre vanter la beauté d’Hélène, mais Télémaque lui fait part de l’heureux présage dont la Troyenne fut l’interprète.
Scène 12. Antinoüs reproche à Eumée d’avoir introduit le « vieillard » au palais et couvre d’insultes le berger et son protégé. A son tour, Irus s’en prend au « vieillard », qui risque de le concurrencer dans sa course à la nourriture, et le provoque au combat. Irus est vaincu.
Mettant leur projet à exécution, chacun des Prétendants comble à son tour Pénélope de cadeaux. La reine propose alors l’épreuve de l’arc, redonnant ainsi espoir aux séducteurs, mais aucun d’entre eux ne parvient à tendre l’arc. L’humble « vieillard », lui, réussit miraculeusement. Il massacre tous les Prétendants.

Acte III. Scène 1 – Le palais royal d’Ithaque. Irus déplore la mort des Prétendants, qui va le priver de sa pitance quotidienne. Il veut mettre fin à ses jours.

[Scène 2 – Un désert. Les ombres des Prétendants se trouvent face à Mercure.]

Scène 3 – Le palais royal d’Ithaque. Tandis que Mélantho invite Pénélope à punir le massacre, la reine se lamente sur son propre sort.
Scène 4. Eumée, révélant à Pénélope l’identité réelle du « vieillard », se heurte à l’incrédulité de la reine.
Scène 5. Télémaque vient confirmer les dires du berger, mais en vain.

Scène 6 – La mer. Minerve persuade Junon d’intercéder auprès de Jupiter, afin que celui-ci « calme la fureur / Du dieu des flots salés ».
Scène 7. Junon demande alors à son époux de mettre un terme à l’errance d’Ulysse ; Jupiter s’emploie à fléchir le dieu des ondes, et Neptune finit par accorder son pardon à Ulysse.
La décision des dieux est célébrée par un cœur maritime et céleste, tandis qu’est confié à Minerve le soin « d’apaiser les tumultes des Achéens révoltés » par la mort des Prétendants.

Scène 8 – (Le palais royal d’Ithaque.) Euryclée, qui a d’elle-même reconnu Ulysse, est en proie à un cruel dilemme : devra-t-elle obéir au héros qui lui a intimé l’ordre de se taire, ou parlera-t-elle, pour soulager la souffrance de Pénélope ?
Scène 9. Télémaque et Eumée tentent toujours, en vain, d’arracher la reine à son incrédulité.
Scène 10. Ulysse entre enfin sous sa véritable apparence, mais Pénélope se refuse toujours à croire tant son époux qu’Euryclée. Ulysse décrit alors le drap à l’effigie de Diane qui recouvre le lit conjugal, et convainc ainsi Pénélope de son identité. Les deux époux donnent libre cours à la joie des retrouvailles. [Un chœur des Habitants d’Ithaque célèbre cette fin heureuse.]

Ouvrage de référence

L'Avant-Scène Opéra : Le Retour d'Ulysse en sa patrie, de Monteverdi n°159 - ISBN 2843851319

L'Avant-Scène Opéra : Le Retour d'Ulysse en sa patrie, de Monteverdi
L'Avant-Scène Opéra : Le Retour d'Ulysse en sa patrie, de Monteverdi
L'équipe de l'émission :