Le concert de 20h
Concerts
Mardi 1 décembre 2020
2h 28mn

Carlo Gesualdo : suite de l'intégrale des madrigaux par les Arts Florissants dirigé par Paul Agnew

Gesualdo, avec ses polyphonies vocales avant-gardiste, a inventé une nouvelle rhétorique musicale dès la fin du 16° siècle. Les Arts Florissants dirigé par Paul Agnew nous proposent le cinquième livre de madrigaux de Carlo Gesualdo, une suite intégrale rarement jouée...

Carlo Gesualdo : suite de l'intégrale des madrigaux par les Arts Florissants dirigé par Paul Agnew
Paul Agnew, © Virgin Classics

Dans son cinquième livre de madrigaux (1611), composé deux ans avant sa mort, Gesualdo affirme plus encore son originalité et sa maîtrise du genre.

Gesualdo est une figure singulière parmi les compositeurs. Il est d’abord Prince – et rares sont les grands nobles qui ont marqué l’histoire de la musique. Ensuite, sa vie romanesque est source de divers mythes plus ou moins véridiques. Sombre et jaloux, il tue en 1590 sa première femme et son amant. Certains y voient l’une des sources de son œuvre. En réalité, il composait déjà, mais ses remords auraient sublimé son art. 

L’avant-gardisme de ses polyphonies vocales a contribué à inventer une nouvelle rhétorique musicale. 

Dans ce cinquième livre de Madrigaux, celle-ci se fait plus audacieuse encore, plaçant dissonances, chromatismes et rythmes irréguliers au service d’un verbe poétique volontiers torturé, tiraillé entre des ?thê contradictoires

Le concert

Concert donné le 14 octobre 2020 à 20h30 en la Salle des concerts de la Cité de la Musique à Paris.

Carlo Gesualdo (1566-1613) : Madrigaux (Livre 5 - 1611)
1.  Gioite voi col canto
2. S'io non miro non moro
3. Itene, o miei sospiri
4. Dolcissima mia vita
5. O dolorosa gioia
6. Qual fora, donna, un dolce 'Ohimè'
7. Felicissimo sonno
8. Se vi duol il mio duolo
9. Occhi del mio cor vita (Guarini)
10. Languisce al fin chi da la vita parte
11. Mercè grido piangendo
12. O voi, troppo felici
13. Correte, amanti, a prova
14. Asciugate i begli occhi
15. Tu m'uccidi, oh crudele
16. Deh, coprite il bel seno (Arlotti)
17. Poichè l'avida sete – 1e partie
Ma tu, cagion di quella atroce pena – 2e partie
18. O tenebroso giorno
19. Se tu fuggi, io non resto
20. T'amo mia vita, la mia cara vita (Guarini)

Les Arts Florissants : Miriam Allan, soprano - Hannah Morrison, soprano - Mélodie Ruvio, contralto - Sean Clayton, ténor - Edward Grint, baryton-basse - Paul Agnew, ténor et direction

L’après-concert

A venir…

L'équipe de l'émission :