Le concert de 20h
Concerts
Lundi 20 janvier 2020
2h 28mn

L'Orchestre de l'Opéra de Paris et Philippe Jordan jouent Images de Debussy et Roméo et Juliette de Prokofiev

"Il était une fois...ou la musique comme livre d'images", voilà comment cette soirée a été introduite par le programme de salle. Que peut la musique pour évoquer des images ?

L'Orchestre de l'Opéra de Paris et Philippe Jordan jouent Images de Debussy et Roméo et Juliette de Prokofiev
Philippe Jordan, © Jean-Francois Leclercq

Concert donné le 3 décembre 2019, à la Grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris 

La Philharmonie de Paris vous emmène entendre un de nos plus merveilleux orchestres français : l’Orchestre de l’Opéra national de Paris et son directeur musical Philippe Jordan avec un programme franco-russe où la musique sera comme un livre d’images.

D'abord avec les Images de Debussy, véritable voyage de senteurs, d’atmosphères et d’impressions, puis on écoutera des extraites des 3 suites du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev, là encore une peinture, mais cette fois plus narrative : celle du célèbre drame Shakespearien.

Programme du concert

Images, un des chefs-d’œuvre du compositeur, nous entraînent comme dans un rêve tantôt en Ecosse, tantôt en Espagne, tantôt dans la fraîcheur et l’innocence réjouissante du printemps dans notre bonne vieille France.
Gigues, la première des 3 images est plutôt mélancolique, tournée vers l’Ecosse et l’Angleterre, où Debussy avait séjourné.
Avec Iberia, Debussy traduit dans sa musique, ses impressions d’Espagne, "qu’il ne connaissait guère ou pas, et qu’il a imaginée avec une exactitude incroyable" selon le compositeur Manuel de Falla.
Les Rondes de printemps, quant à elles, s'inspirent de la France et ses chansons, avec une citation de Nous n’irons plus au bois qu’on entend aussi dans les Jardins sous la pluie pour piano du même Debussy...

Claude Debussy  (1862-1918) : Images pour orchestre  (1905-12)
-  Gigues
-  Iberia : I. Par les rues et les chemins / II. Les parfums de la nuit / III. Le matin d'un jour de fête
-  Ronde de printemps

Atmosphère différente pour le ballet Roméo et Juliette de Serge Prokofiev dont on va entendre 14 tableaux.  
Debussy fait du drame shakespearien une narration musicale scène par scène de l’opposition légendaire entre deux familles rivales, les Montaigus et les Capulets, dont deux enfants, Roméo et Juliette, malgré l’interdit, tombent irrésistiblement amoureux. Un amour qui les conduira à la mort.
Toutes les émotions qui découlent de cette histoire tragique sont magnifiquement traduites, peintes par les accents puissants, dramatiques, hauts en couleur de la musique et de l’orchestration géniale de Prokofiev.
 

Serge Prokofiev  (1891-1953) : Roméo et Juliette, suites n°1, 2 et 3 (Extraits - 1936)
 1  Les Montaigus et Capulets
 2  Scène (la rue s’éveille)
 3  Juliette jeune fille
 4  Madrigal
 5  Menuet (l’arrivée des invités)
 6  Masques
 7  Roméo et Juliette
 8  Frère Laurent
 9 Danse
10 La mort de Tybalt
11 Roméo et Juliette avant la séparation
12  Danse des jeunes filles antillaises
13  Roméo sur la tombe de Juliette
14  La mort de Juliette

Orchestre de l'Opéra de Paris
 Direction Philippe Jordan

Après-concert

Darius MilhaudParis opus 284 - pour 4 pianos    
- Montmartre
- L'Ile Saint-Louis  
- Montparnasse
- Bateaux-mouche
- Longchamp
- La tour Eiffel
Michel Béroff, Jean-Philippe Collard, Christian Ivaldi et Noël Lee, piano
[EMI 7698542]

Maurice Ravel
Concerto en sol Majeur : Allegramente Stefano Bollani, piano
Orchestre du Gewandhaus de Leipzig
Riccardo Chailly, direction
[Decca 476 4832]

Claude Debussy
Images livre II : Poissons d'or Philippe Bianconi, piano[Lyrinx LYR 2274]

L'équipe de l'émission :