Le concert de 20h
Concerts
Mercredi 29 juillet 2020
4h

Jazz in Marciac, édition spéciale #3 Guy Lafitte, Barney Wilen, Dee Dee Bridgewater, Dianne Reeves

Du lundi 27 juillet au samedi 1er août, Alex Dutilh nous transporte en plein Jazz in Marciac pendant 4 heures.

Jazz in Marciac, édition spéciale #3 Guy Lafitte, Barney Wilen, Dee Dee Bridgewater, Dianne Reeves
Jazz in Marciac

Invitée : Fanny Pagès, directrice de l'Astrada

Comme la quasi-totalité de ses confrères des deux côtés de l’Atlantique, le festival Jazz in Marciac a dû reporter sa 43ème édition à l’été 2021. Pas une raison pour baisser les bras, et surtout une motivation supplémentaire pour manifester notre attachement à cet évènement totalement singulier qui, depuis 1978 voit un petit village du Gers (1224 habitants) se transformer en capitale mondiale du jazz pendant 20 jours et 20 nuits.

France Musique a pris l’habitude d’y poser ses micros pour une série de soirées mémorables chaque année, de 20h jusqu’à la fin du dernier rappel, souvent autour d’1h30 du matin, donnant priorité à la fièvre du live sur les contraintes d’horloge. C’est pourquoi nous choisissons cette année de garder cette philosophie de la générosité qui est la marque de Jazz in Marciac. Celle d’une « orgie de musique, de swing, de groove… et de partage ». Ce sera 20h-minuit, en puisant une sorte de « best of » des 42 éditions précédentes dans les archives de l’Ina et de Radio France.

JIM 2020
JIM 2020

Comme la programmation du « vrai » festival, chaque soirée est découpée selon un tempo… ternaire.

20h-21h : un apéro-concert avec la mémoire du saxophoniste Guy Lafitte (disparu en 1998), co-fondateur du festival, qui fut programmé dans un contexte différent chaque année, suivi vers 20h20 d’une « mi-temps de grâce ». Eh oui, le chapiteau du festival est installé sur le terrain de rugby : Kenny Clarke (1981), Roy Hargrove (1992), Barney Wilen (1995), Michel Portal en duo avec Jacky Terrasson (2007) et Richard Galliano en duo avec Eddy Louiss (2001).

21h-22h30 : un premier concert « historique », dans son intégralité : Michel Petrucciani solo (1996), Wynton Marsalis septet (1991), Dee Dee Bridgewater (1988), un all-star Tribute to Charlie Parker avec Hank Jones, Phil Woods et Tom Harrell (1990), la première rencontre de Ahmad Jamal et Yusef Lateef (2011) et The Bad Plus avec Joshua Redman (2012).

22h30-minuit : un second concert « magistral », dans son intégralité : Herbie Hancock (1994), Dizzy Gillespie (1985), Dianne Reeves (1998), Betty Carter (1994), Stan Getz (1990) et Sonny Rollins (1989).

Programme de la soirée

20h : Jazz in Marciac, 14 août 1986

Guy Lafitte (saxophone ténor)
Marc Hemmeler (piano)
Pierre Boussaguet (contrebasse)
Daniel Humair (batterie) 

  • France Dimanche (Charles Trénet)
  • Sur les quais du Vieux Paris (Vincent Scotto)
  • I Hear Music (Burton Lane)
  • Tinto Time (Guy Lafitte)

Jazz in Marciac, 13 août 1995

Barney Wilen (saxophone alto et ténor)
Laurent de Wilde (piano)
Gilles Naturel (contrebasse)
Philippe Soirat (batterie) 

  • Sous le ciel de Paris (Georges Van Parys)
  • 'Round' About Midnight (Thelonious Monk)
  • Bella Ciao  (trad.)

21h : Jazz in Marciac, 11 août 1988

Dee Dee Bridgewater (chant)
  Hervé Sellin (piano)
  Hein van de Geyn (contrebasse)
  André Ceccarelli (batterie)
  Jimmy Smith (voc sur All Blues,
  piano sur God Bless the Child) 

  • All Blues (Miles Davis)
  • Misty (Erroll Garner)
  • My Funny Valentine (Richard Rodgers, Lorenz Hart)
  • Song For My Father (Horace Silver)
  • On a Clear Day (Burton Lane, Alan Jay Lerner)
  • All of Me (1st part) (Gerald Marks, Seymour Smons)
  • All of Me (2nd part) (Gerald Marks, Seymour Smons)
  • God Bless the Child (Billie Holiday)
  • Them There Eyes (M. Pinkard, D. Tauber, W. Tracey)
  • Dr Feelgood (Aretha Franklin, Ted White)

22h30 : Jazz in Marciac, 1er août 1998

Dianne Reeves (chant)
Otmara Ruiz (claviers)
Romero Lubambo (guitare)
Chris Severin (contrebasse)
James Ricky Sebastian  (batterie)
Munyungo Jackson (percussions) 

  • Morning Has Broken (trad.)
  • Freedom Dance (D. Reeves, J. Pisano, E. del Barrio)
  • Nine (Dianne Reeves, Eduardo G. del Barrio)
  • Like A Lover (Dorival T. Caymi, Alan Bergman)
  • Love For Sale (Cole Porter)
  • Body and Soul (Green, Eyton, Heyman, Sour)
  • Présentation musiciens  (Dianne Reeves)
  • Summertime (George & Ira Gerschwin)
  • Softly As In A Morning Sunrise (S. Romberg, O. Hammerstein II)
L'équipe de l'émission :