Le concert de 20h
Concerts
Lundi 13 juillet 2020
2h 58mn

Emmanuel Pahud : musique symphonique direction Michaël Schonwandt et musique de chambre avec Christian Rivet.

A Montpellier, le flûtiste Emmanuel Pahud, sous la direction de Michaël Schonwandt avec l'Orchestre national Montpellier Occitanie interprète des oeuvres de Sibelius, Rued Langgaard, Nielsen. Puis avec le guitariste Christian Rivet, des pièces d'Ibert, Bach, Piazzolla et Shankar.

Emmanuel Pahud : musique symphonique direction Michaël Schonwandt et musique de chambre avec Christian Rivet.
Emmanuel Pahud au Château de Sanssouci à Postdam (Allemagne), © Thomas Ernst

Avant concert :

  • Entretien avec Jean-Pierre Rousseau, directeur du Festival Radio France Occitanie Montpellier.
    Présentation de l'édition "Autrement" qui propose une radio du festival, un concert d’orchestre samedi 11 juillet, et tout un week-end, les 18 et 19 juillet. Et avec une programmation dédiée sur France Musique.

France Musique réserve une place exceptionnelle au Festival avec des rediffusion des grandes heures classiques et jazz du Festival du 13 au 25 juillet, avec 3 rendez-vous quotidiens (13h, 16h et 20h).
La Radio du Festival, sur l'appli et en streaming sur lefestival.eu du 10 au 30 juillet, pour découvrir des centaines d'heures de captations de concerts, des entretiens inédits, des playlists et des émissions originales produites par l'équipe du festival avec la participation du public.
Le week-end du Festival, dans la ville de Montpellier et au Château d'Ô les 18 et 19 juillet, renouera le lien avec le public avec une dizaine de concerts classiques, jazz et électro, en plein air, gratuits et dans le respect des normes sanitaires.
Avec : Made in Brass (Sextuor de cuivres de l’ONM), le Quatuor Hanson, Radio Coriolis, Le Trio Barolo, Les Tromano, Les Anches hantées, Christian-Pierre La Marca, Nathanaël Gouin, Ingmar Lazar, Félicien Brut, Edouard Macarez et le Paul Lay Trio.

Premier concert :

Concert enregistré le 27 juillet 2017 à l'Opéra Berlioz du Corum, à Montpellier, dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier.

  • Programme :

Jean Sibelius :Finlandia op.26, tableau symphonique
Rued Langgaard :Sfinx, poème pour orchestre
Carl Nielsen :Concerto pour flûte et orchestre
bis : Carl Nielsen : La mère, op. 41 (extrait) – 2. Les enfants jouent
Jean Sibelius :Symphonie n°2 en ré Maj. op.43 bis Jean Sibelius : Deux pièces d’après Kuolema op. 44 (extrait) – 1. Valse triste op. 44 n° 1

Emmanuel Pahud, flûte traversière
Orchestre national Montpellier Occitanie
Michaël Schonwandt, direction

Prise de son : Joël Soupiron, Olivia Branger et Julien Calvas
Réalisation : Philippe Petit
Mise en ondes : Raffi Kevorkian

Second concert :

Concert enregistré le 28 juillet 2017 à la Salle Pasteur du Corum à Montpellier, dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier.

  • Programme :

Astor Piazzolla :Histoire du tango pour flûte et guitare : I. Bordel 1900
Jean-Sébastien Bach :Sonate pour flûte et basse continue en ut majeur BWV 1033
I. Andante – Presto / II. Allegro / III. Adagio / IV. Menuets I et II
Astor Piazzolla :Histoire du tango pour flûte et guitare : III. Nightclub 1960
Jacques Ibert :Entracte
Ravi Shankar :L’Aube enchantée, sur le raga Todi
Astor Piazzolla :Histoire du tango pour flûte et guitare : II. Café 1930Anton Diabelli : Grande sérénade pour flûte et guitare en sol majeur op. 99
Astor Piazzolla :Histoire du tango pour flûte et guitare : IV. Concert d’aujourd’hui 

Emmanuel Pahud, flûte traversière
Christian Rivet, guitare

Prise de son : Claire Levasseur et Jean-Benoît Tétu
Réalisation : Philippe Petit

Après concert :

  • Chronique : «Dans le tourbillon du tout-monde, amicalement», exposition annuelle à la Villa Médicis des pensionnaires de l’Académie de France à Rome, jusqu’au 13 septembre 2020.
Le Métallophone de Bastien David dans le Bosco de la Villa Médicis à Rome
Le Métallophone de Bastien David dans le Bosco de la Villa Médicis à Rome, © Leslie Moquin

Depuis quelques jours, se tient à la Villa Medicis l’exposition annuelle des pensionnaires. C’est un émerveillement, par la qualité des propositions artistiques et par la diversité des domaines proposés.
Lorenzo Romito (commissaire de l’exposition) évoque le souvenir d’Edouard Glissant pour expliquer le titre de l’exposition, « Dans le tourbillon du tout-monde, amicalement ". On ressent bien cette implication dans un monde déstabilisé, dans les propositions des pensionnaires de cette année. Dès l’entrée on est saisi par les œuvres de Sammy Baloji, inspirées par les échanges entre le Congo et le Vatican à partir du 16e siècle, on plonge avec délices dans l’univers de quarantaine vestimentaire de Jeanne Vicerial, on regarde avec émotion les notes pour le scénario d’un film de Samuel Gratacap sur l’histoire d’Amadou, jeune homme en mouvement vers l’Europe. Si l’on adhère à l’idée de Sébastien Thiéry de faire inscrire l’acte d’hospitalité sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, l’on sourit aussi aux compositions animales et végétales de François Olislaeger
Et pour la musique, on est fasciné par les colonnes de papier journal construites par le compositeur Mikel Urquiza, des sculptures légères qui tournent doucement sur elles-mêmes, dans une évocation poétique du quotidien du confinement.
On est tout autant impressionné par les sonorités inouïes qui naissent du métallophone circulaire microtonal, en douzièmes de ton, inventé par le compositeur Bastien David après un séjour au Myanmar, c’est un projet dont on suivra les développements à Radio France.
En attendant de les retrouver, notamment en octobre prochain lors du festival Viva Villa qui sera accueilli par la Collection Lambert en Avignon, suivent un petit extrait d’une pièce de Mikel Urquiza, Alfabet, sur des textes de la poétesse danoise Inger Christensen, la pièce sera reprise à la rentrée au festival Manifeste, organisé par l’Ircam, et un enregistrement du métallophone microtonal de Bastien David, joué par le groupe de percussionnistes Les Insectes.

  • Musiques :

Mikel Urquiza (né en 1988) : Alfabet (extrait)
Document du compositeur
Bastien David (né en 1990) : Métallophone – nuit blanche à la Villa Médicis Document du compositeur

L'équipe de l'émission :