Le concert de 20h
Concerts
Mercredi 19 mai 2021
2h 28mn

"De l'Éther à la Terre" / "La Terre, ensemble" par l'Ensemble Intercontemporain dirigé par Matthias Pintscher

Deux concerts donnés par l’Ensemble Intercontemporain sous la direction de Matthias Pintscher les 18 et 19 mars 2021 à la Philharmonie de Paris

"De l'Éther à la Terre" / "La Terre, ensemble" par l'Ensemble Intercontemporain dirigé par Matthias Pintscher
Matthias Pintscher, © felixbroede www.felixbroede.de

Premier concert : De l'Éther à la Terre

Chaya Czernowin (née en 1957)
On the Face of the Deep (Genesis : Day One), pour grand ensemble (commande de l’Ensemble Intercontemporain, 2016) 

  • Ensemble Intercontemporain 
  • Matthias Pinscher, direction

Cette pièce de Chaya Czernowin, qui enseigne aujourd’hui aux Etats-Unis à Harvard, a déjà été entendue il y a quatre ans dans le cadre des 40 ans de l’Ensemble Intercontemporain. Matthias Pintscher avait passé commande à plusieurs compositeurs sur le thème de la Genèse, dont cette pièce à Chaya Czernowin qui devait traiter la toute première journée de la Genèse. Chaya Czernowin s’est passionnée pour le chaos, pour l’image de ce chaos profond et sombre, d’où le titre de la pièce « On the Face of the Deep » emprunté à un verset de la Bible. La compositrice raconte : «La première image sonore qui m’est venue était ce piano complètement fou, qui entre sur deux clusters en trille, dans un crescendo irrésistible. C’est une force formidable qui propulse la pièce d’un bout à l’autre. L’enjeu principal ici, est le chaos et – dans le cadre de la Création – la fin du chaos. Le chaos est un phénomène qu’on ne peut jamais percevoir dans son entier. Il est toujours plus vaste que ce qu’on peut imaginer. Créer quelque chose comme cela en musique est donc un défi extraordinaire qui, comme souvent, soulève toute sorte de questions ouvertes, sans parler des autres images du texte, comme l’obscurité de l’abysse».

Nina Senk (né en 1982)
T.E.R.R.A II, pour ensemble (commande de l’Ensemble Intercontemporain et du SWR Donaueschinger Musik Tage, création française, 2019) 

  • Ensemble Intercontemporain 
  • Matthias Pinscher, direction

T.E.R.R.A II est une reprise de Nina Šenk, jeune compositrice d’origine slovène, qui a été l’élève de Matthias Pintscher à Munich et jouée plusieurs fois par l’Ensemble Intercontemporain. La compositrice est partie d’une pièce intitulée T.E.R.R.A, écrite pour l’émission d’Anne Montaron Création mondiale. En cinq mouvements très courts, la pièce originale était pour un trio alors que la pièce dérivée, T.E.R.R.A. II, est pensée pour un ensemble plus important avec la même idée des cinq mouvements, qui symbolisent ici les cinq éléments : l’eau, l’air, la terre, le feu et l’éther.

Lucas Fagin (né en 1980)
Goodbye Planet Earth, pour 25 musiciens (commande de l’Ensemble Intercontemporain, création mondiale, 2020) 

  • Ensemble intercontemporain
  • Matthias Pintscher, direction

Cette pièce, Goodbye Planet Earth, a été composée à Buenos Aires pendant le confinement par le compositeur argentin Lucas Fagin, qui a étudié à Buenos Aires et au Conservatoire de Paris et qui a déjà été joué par l’Ensemble Intercontemporain il y a quelques années. Depuis, son écriture a évolué en intégrant davantage d’influences comme le jazz, le rock et d’autres musiques d’aujourd’hui. On peut d'ailleurs retrouver dans cette pièce des influences de la soul et du gospel (notamment dans l’utilisation que le compositeur fait de l’orgue Hammond), du jazz (dans l’écriture de la trompette) et aussi de la musique électronique et la fusion (dans le traitement du synthétiseur). L’idée du compositeur est de créer une forme de synthèse qui se nourrisse de toute son expérience et qui soit très ancrée dans le présent. 

Second Concert : La Terre, ensemble

Olga Neuwirth (née en 1968)
coronAtion II: Naufraghi del mondo che hanno ancora un cuore — cinque isole della fatica, pour flûte, clarinette, piano, violon et alto (création française, 2020) 

  • Ensemble Intercontemporain 
  • Sophie Cherrier, flûte 
  • Martin Adámek, clarinette 
  • Dimitri Vassilakis, piano 
  • Hae-Sun Kang, violon 
  • John Stulz, alto 
  • Matthias Pintscher, direction

coronAtion II: Naufraghi del mondo che hanno ancora un cuore – cinque isole della fatica signifie «les naufragés du monde qui ont encore un cœur – cinq îles de labeur». Dans la pièce, cela se traduit par la disposition des cinq solistes, éloignés les uns des autres, comme «cinq îles, isolées, indépendantes». La pièce est tirée d’un cycle en cours qui comporte déjà trois volets et qui porte le titre de CoronAtion. La création de la pièce a eu lieu en juillet dernier à Berlin. 

Aureliano Cattaneo (né en 1974)
Deserti, pour ensemble (2018) 

  • Ensemble Intercontemporain 
  • Matthias Pintscher, direction

La pièce du compositeur italien Aureliano Cattaneo a été pensée dans une sorte d’entre deux, entre la hauteur et le bruit, entre le rapide et le lent, le fragile et l’agressif, le piano et le forte. Elle était à l’origine conçue pour un concert intitulé «In Between» en 2019. Deserti (déserts en italien) est l’image d’un désert en constante transformation mais qui semble toujours le même. C’est aussi un hommage dissimulé au madrigal italien, avec une ligne descendante chromatique exposée par trois fois comme dans un madrigal de Marenzio notamment.

Stefano Gervasoni (né en 1962)
Eufaunique, pour ensemble (2016-2020) 

  • Ensemble Intercontemporain 
  • Matthias Pintscher, direction

Comme Chaya Czernowin, le compositeur italien Stefano Gervasoni a aussi participé au projet de la Genèse initié en 2017 par Matthias Pintscher. Il a ajouté par la suite un second volet à sa partition. Dans la première partie de cette pièce, Eufaunique II, "les deux natures animale et humaine vivent en harmonie dans une sorte d'euphorie" explique le compositeur. Dans la seconde partie, cette harmonie est perdue, on y trouve une certaine agressivité, une volonté de domination et c'est le hautbois qui devient le soliste, comme symbole d'instrument de chasse. 

Équipe réalisation : Prise de son : Benjamin Perru, Alexandre Martin et Julien Bourdais / Chargée de réalisation : Marie Grout / Musicienne metteuse en ondes Céline Grangey

Après-concert

Mauricio Sotelo (né en 1961)
Artemis – Quatuor à cordes n° 2 (2003-2004)
- Quatuor Diotima,
- Yun-Peng Zhao, violon
- Constance Ronzatti, violon
- Franck Chevalier, alto
- Pierre Morlet, violoncelle
Enregistré en janvier 2020 (Scène musicale, Boulogne-Billancourt)
Naïve V 7361

Louis Andriessen (né en 1939)
The Only One – 1. Introduction, 2. The only one, 3. The early bird, 4. Interlude 1, 5. Broken morning, 6. Interlude 2, 7. Twist and shame, 8. Grown up
- Nora Fischer, soprano
- Los Angeles Philharmonic,
- Esa-Pekka Salonen, direction
Enregistré en 2019 (Los Angeles)
Nonesuch 0075597917338

Marc Monnet (né en 1947)
En pièces, premier livre – 1. Eclats, 2. Glissades
- François-Frédéric Guy, piano
Enregistré en février 2020
Odradek ODRCD400

L'équipe de l'émission :