Le concert de 20h
Concerts
Mercredi 30 septembre 2020
2h 28mn

Concert d'ouverture du festival ManiFeste 2020 au Centre Pompidou à Paris

Le concert d’ouverture du festival ManiFeste, le 31 août 2020 au Centre Pompidou, était organisé autour de la voix, avec trois compositeurs qui la traitent de manière différente. Pour l'occasion, les sopranos Agata Zubel et Juliet Fraser sont aux côtés de l'ensemble Musikfabrik.

Concert d'ouverture du festival ManiFeste 2020 au Centre Pompidou à Paris
Enno Poppe ©Getty - ullstein bild / Agata Zubel ©Lukas Rajchert- zubel.pl / Juliet Fraser ©Dimitri Djuric - ircam.fr

Concert donné le 31 août 2020 à 20h30 dans la Grande Salle du Centre Pompidou à Paris dans le cadre du Festival de l'Ircam, ManiFeste 2020. 

Mikel Urquiza (1988-)
Alfabet sur des poèmes d'Inger Christensen pour soprano, trompette, clarinette et percussion (2019) - Création française
La première pièce, créée en 2019 au festival de Witten en Allemagne, traite la voix de manière poétique et fantaisiste. Elle est fondée sur des poèmes d’Inger Christensen. Son compositeur Mikel Urquiza, musicien basque né en 1988, a été l’élève de Ramon Lazkano et Gérard Pesson mais aussi pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) pour 2019-2020. Ses compositions sont aujourd’hui reprises par de nombreux ensembles (Meitar Ensemble, New European Ensemble, United Instruments of Lucilin, Trio Catch à la Philharmonie de Cologne entre autres). Certaines ont d’ailleurs pu être entendues lors du festival Présences 2020 organisé par Radio France.

Daniele Ghisi (1984-)
On that April morning she rose from her bed and called pour voix de femme, ensemble et électronique (2020) - Création mondiale
La seconde pièce, composée par Daniele Ghisi est davantage basée sur une démarche expérimentale voire scientifique. Daniele Ghisi est né en 1984 et a étudié en Italie et à Paris, à l’Ircam notamment. Il est aujourd’hui chercheur au sein de l’université de Berkeley en Californie. Pour composer On that April morning she rose from her bed and called, le compositeur est parti de l’idée des lignes. « L’un des petits plaisirs que je trouve au quotidien est de suivre des lignes. (…) Les lignes droites sont possiblement les plus simples, en géométrie comme en musique : glissandi, gammes chromatiques, rallentandi, accelerandi. Dans cette pièce, le déploiement des gammes chromatiques s’accompagne de celui de ce centre d’intérêt, qui en a fasciné tant d’autres. » Daniele Ghishi 

Rebecca Saunders (1967-)
Nether - Création française
Enfin, cette dernière pièce signée Rebecca Saunders,  l’une des grandes compositrices britanniques d’aujourd’hui, traite la voix avec une approche plus littéraire, énergique et même vitale. Le livret est tiré du monologue de Molly Bloom dans le dernier chapitre de l’Ulysse de James Joyce.
"Nether" signifie en bas ou dessous ou inférieur et il s’agit ici d’une performance spatialisée mettant en jeu une soprano et un grand ensemble de 19 musiciens. 

  • Agata Zubel, soprano ( dans Alfabet ; On that April morning she rose from her bed and called)
  • Juliet Fraser, soprano (dans Nether)
  • Ensemble Musikfabrik
  • Enno Poppe, direction
  • Carlo Laurenzi, réalisateur en informatique musicale

Après-concert

Bruno Mantovani (né en 1974)
Symphonie n° 1, L’idée fixe, pour orchestre     
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo
Pascal Rophé, direction
Enr. mai 2019 (Monaco)
Printemps des Arts PRI02

Pierre Boulez (1925-2016)
Dialogue de l’ombre double, pour clarinette et bande
Nicolas Baldeyrou, clarinette
Enr. juin 2019
Klarthe K101

Raphaël Cendo (né en 1975)
Graphein
Ensemble Linea
Jean-Philippe Wurtz, direction
Enr. 4 octobre 2014 (Strasbourg, festival Musica)
L’Empreinte Digitale ED13251

Philippe Hersant (né en 1948)
Desert song (2010) pour flûte alto
Jean-Luc Menet, flûte alto
Enr. décembre 2019
Stradivarius STR37153

L'équipe de l'émission :