Le concert contemporain
Concerts
Lundi 6 janvier 2014
1h 59mn

"Siegfried, nocturne" à la Comédie de Genève

Enregistré le 18 octobre à la Comédie de Genève dans le cadre du Wagner Geneva Festival.

Directeur du Wagner Geneva Festival, Jean-Marie Blanchard tenait à ce que la musique contemporaine soit présente au cœur de la manifestation.
Il a ainsi sollicité le genevois Michael Jarrell pour une commande en lien avec l’univers wagnérien. Le compositeur a fait équipe avec le metteur en scène Hervé Loichemol et Olivier Py.

Après avoir signé plusieurs mises en scène wagnériennes, Olivier Py explore ici en tant qu’auteur une question douloureuse : la ligne continue entre le génie romantique allemand et l’horreur absolue des camps, entre le romantisme et la barbarie, entre wagnérisme et nazisme.

« Allemagne, année zéro » : au lendemain immédiat de la Seconde Guerre mondiale, le monde est en ruines. Siegfried, le héros wagnérien, erre dans les rues à la recherche du Rhin, symbole de la vie et du temps qui passe. A travers sa propre culpabilité d’avoir tué le dragon et exilé l’imaginaire du monde des hommes, nous retrouvons l’interrogation première sur la responsabilité des poètes et de leurs mots dans le chemin qui menait à la mort.

La mise en scène explicite et sobre d’Hervé Loichemol met en valeur le baryton danois Bo Skovhus, qui porte le texte avec un professionnalisme et une musicalité sans faille, d’un bout à l’autre de ce monodrame, évoluant de l’Heldenténor wagnérien vers le medium ou le registre grave au fil de sa quête du fleuve.

PROGRAMME :
Siegfried, nocturne - 2013
monodrame pour voix d’homme et ensemble instrumental
Musique de Michael Jarrell et texte de Olivier Py, mise en scène d’Hervé Loichemol.

DISTRIBUTION :
Bo Skovhus, Siegried

Chœur des Filles du Rhin
Mélodie Ruvio, alto
Marine Chagnon, soprano
Valérie Bonnard, mezzo

l'Ensemble Multilatérale, interprétation musicale
Stefan Asbury, direction musicale

Seth Tillett, scénographie
Nicole Rauscher, costumes
Ursula Schneider, traduction

L'INVITÉ :

Michaell Jarrell bio
Michaell Jarrell bio

Né à Genève en 1958, Michael Jarrell étudie la composition dans la classe d'Eric Gaudibert au Conservatoire de Genève et lors de divers stages aux Etats-Unis (Tanglewood, 1979). Il complète sa formation à la Staatliche Hochschule für Musik de Freiburg im Brisgau, auprès de Klaus Huber.

Depuis 1982, son oeuvre a reçu de nombreux prix : prix Acanthes (1983), Beethovenpreis de la Ville de Bonn (1986), prix Marescotti (1986), Gaudeamus et Henriette Renié (1988), Siemens-Förderungspreis (1990).

Entre 1986 et 1988, il séjourne à la Cité des Arts à Paris et participe au stage d'informatique musicale de l'Ircam. Il est ensuite pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 1988/89, puis membre de l'Istituto Svizzero di Roma en 1989/90. D'octobre 1991 à juin 1993, il est compositeur résident à l'Orchestre de Lyon.

Depuis 1993, il est professeur de composition à l'Université de Vienne. En 1996, il est accueilli comme "compositeur en résidence" au festival de Lucerne, puis est célébré lors du festival Musica Nova Helsinki, qui lui est dédié en mars 2000.

En 2001, le festival de Salzbourg lui passe commande d'un concerto pour piano et orchestre intitulé Abschied. La même année, il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres.

En 2004, il est nommé professeur de composition au conservatoire supérieur de Genève.

Programmation musicale :
Michael Jarrell
Cassandre – L’effondrement vint vite…, Oui, ce fut ainsi… (extrait)
Astrid Bas, voix
Ensemble Intercontemporain
Susanna Mälkki
, direction
Enr. 2008
Kairos 0012912KAI

Michael Jarrell
Car le pensé et l’être sont une même chose pour six voix solistes (extrait)
Neue Vocalsolisten Stuttgart
Enr. 2004
Aeon AECD 0531

Michael Jarrell
Sillages pour flûte, clarinette, hautbois et orchestre (extrait)
Emmanuel Pahud, flûte
Paul Meyer, clarinette
François Leleux, hautbois
Orchestre de la Suisse Romande
Pascal Rophé, direction
Enr. 2005
Aeon AECD 0752

Michael Jarrell
Paysages avec figures absentes – Nachlese IV (extrait)
Isabelle Faust, violon
Ensemble Contrechamps
Stefan Asbury, direction
Enr. 3 octobre 2010, Musica, Strasbourg

Michael Jarrell
Le ciel, tout à l’heure encore si limpide, soudain se trouble horriblement… (extrait)
Orchestre de la Suisse Romande
Marek Janowski, direction
Enr. 20 avril 2009, Suisse, Genève, Victoria Hall

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :