Le concert contemporain
Concerts
Lundi 24 février 2014
1h 59mn

Rencontre entre l'ensemble Cairn et le KNM (Kammerensemble Neue Musik Berlin) au Goethe Institut

Arnaud Merlin est en direct du Goethe Institut de Paris. Il reçoit Jérôme Combier et Thomas Bruns, respectivement directeurs artistiques de l'ensemble Cairn et du KNM, ainsi que le compositeur Gérard Pesson.

En marge du festival Présences, l’ensemble Cairn et le Kammerensemble Neue Musik Berlin, déjà réunis dimanche 23 février à la Maison de la Radio autour des compositeurs Raphaël Cendo, Jérôme Combier, Helmut Lachenmann et Mark Barden (concert diffusé mercredi 26 février et présenté par Anne Montaron), ont choisi de se retrouver à l’Institut Goethe pour un autre programme.

Le concert de ce soir vous est proposé avec la participation de l’Institut Goethe et du fonds franco-allemand Impuls Neue Musik.

PROGRAMME :

Première partie par l'ensemble Cairn :
Nicolas Mondon
Ce que l'arbre tait de lui-même – création, commande d'Etat
Christelle Séry, guitare
Sylvain Lemêtre, zarb
Caroline Cren, piano préparé
Frédéric Baldassare, violoncelle

Gérard Pesson
Neige bagatelle
Christelle Séry, guitare
Caroline Cren, piano
Frédéric Baldassare, violoncelle

Jérôme Combier
Dog eat dog
Christelle Séry, guitare
Frédéric Baldassare, violoncelle

Gérard Pesson
Ne pas oublier coq rouge dans jour craquelé
Alexandra Klein-Greffin, violon
Frédéric Baldassare, violoncelle
Caroline Cren, piano

Entracte

Deuxième partie par le KNM Berlin :
Georg Friedrich Haas
In iij noct.
Theodor Flindel, Emily Yabe, violons

Kirstin Maria Pientka, alto

Ringela Riemke, violoncelle


LES INVITÉS :

Pendant l'entracte :
Jérôme Combier, directeur artistique de l’ensemble Cairn, fondé en 1997.
Thomas Bruns, directeur artistique du KNM Berlin, fondé en 1988.

Le compositeur Gérard Pesson
Le compositeur Gérard Pesson

En deuxième partie d'émission :
Gérard Pesson (né en 1958)
Après des études de Lettres et de Musicologie à la Sorbonne, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il fonde en 1986 la revue de musique contemporaine Entretemps. Il est pensionnaire de la Villa Médicis de 1990 à 1992.
Lauréat du Studium International de composition de Toulouse (1986), de Opéra Autrement (1989), de la Tribune Internationale de l’Unesco (1994), il obtient en 1996 le prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco.
Ses œuvres ont été jouées par de nombreux ensembles et orchestres en Europe. Son opéra Forever Valley, sur un livret de Marie Redonnet, a été créé en avril 2000 au Théâtre des Amandiers à Nanterre.
Il a publié en 2004 aux Éditions Van Dieren son journal Cran d’arrêt du beau temps.
Son opéra Pastorale, d’après L’Astrée d’Honoré d’Urfé, commande de l’Opéra de Stuttgart a été créé en version de concert en mai 2006 (création scénique juin 2009, au Théâtre du Châtelet à Paris).
Un premier disque monographique, interprété par l’ensemble Fa, est paru en 1996 chez Accord/Una corda. Mes béatitudes, ensemble d’œuvres paru chez æon en 2001 et interprété par l’Ensemble Recherche, a été récompensé par l’Académie Charles Cros. Un enregistrement de l’opéra Forever Valley a été publié en 2003 chez Assai.
Gérard Pesson a reçu le Prix musique de l’Akademie der Künste de Berlin en mars 2007.
Il est professeur de composition au Conservatoire national supérieur de musique de Paris depuis 2006.

►Programmation musicale :
Beat Furrer (né en 1954)
Spur (extrait)
Kammerensemble Neue Musik Berlin
Kairos 0012842KAI

♫ Gérard Pesson (né en 1958)
Vinteuil : une page retrouvée
Alfonso Alberti, piano
Col Legno 20285

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :