Lundi 23 septembre 2019
2 min

Europe : Qui va être en charge de la culture ?

La nouvelle présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé la composition du nouvel exécutif européen. Qui va donc être en charge de la culture ?

Europe : Qui va être en charge de la culture ?
Drapeau européen, © Getty / sharrocks

Qui va être en charge de la culture au niveau de l'Europe ?

C'est une question à laquelle il n’est pas simple de répondre.
Jusqu’alors, il y avait à Bruxelles un commissaire dédié à l’éducation et à la culture. Désormais, la culture se retrouve au sein de deux portefeuilles. Elle sera de la responsabilité de Margaritis Schinas et de Mariya Gabriel. Le premier est en charge de la protection du mode de vie européen, et la seconde de l’innovation et de la jeunesse. Un vrai cafouillage…

L’intitulé des portefeuilles fait débat.

Celui de Margaritis Schinas est au cœur d’une véritable bronca. Sous l’intitulé de protection du mode de vie européen, le commissaire grec a en charge les questions migratoires, la diversité, l’éducation et la culture. Lier la problématique des réfugiés à la protection d’un mode de vie suscite l’ire des sociaux-démocrates, des verts et des libéraux-centristes.
Ursula von der Leyen a déploré la controverse dans une tribune publiée la semaine dernière dans plusieurs quotidiens. Pour elle, « on doit chercher à préserver, à protéger et à améliorer le mode de vie européen ». Un tel titre semble en fait surtout donner des gages aux régimes populistes d’Europe de l’Est. Pas sûr donc que le Parlement valide ce portefeuille le 1er novembre, lors de son approbation de la Commission européenne.

La bulgare Mariya Gabriel est issu du PPE, le parti de droite européen. Elle était commissaire à l’économie et à la société numérique et s’est notamment distinguée en faisant un plan de lutte contre les Fake News. Reste à voir si ses positions libérales seront compatibles avec l’exception culturelle française, comme le sujet hautement sensible des droits d’auteur.

Le nerf de la guerre, c’est le budget…

Le budget d’Europe creative est de 1 milliard et demi d’euros sur sept ans ; ce qui représente seulement 0,15% du budget de l’Union européenne. Un grand nombre de parlementaires européens militent pour une augmentation de ce budget. Il faut toutefois aussi rajouter la part des fonds structurels dédiées à la culture, et on arrive autour du 1% du budget.
L’autre enjeu, c’est de voir si à l’avenir, la culture pourrait devenir une compétence plus importante au niveau européen, et ne pas se limiter à une simple compétence d’appui, c’est-à-dire qu’il ne peut y avoir aujourd’hui d’harmonisation des dispositions législatives des Etats membres.
Pour cela, il faut avoir un commissaire dédié à la question culturelle et non que ce secteur se retrouve dilapidé dans les intitulés de la commission.

L'équipe de l'émission :