Mercredi 8 janvier 2020
2 min

Europe : le budget de la culture est menacé

Antoine Pecqueur s'intéresse ce matin au budget alloué par l'Europe à la culture.

Europe : le budget de la culture est menacé
Les drapeaux européens à Bruxelles, © Maxppp / Le Pictorium

C’est ce printemps que seront votés les budgets des différents programmes de l’Union européenne pour la période 2021-2027. 

Les budgets européens fonctionnent toujours par période de sept ans. Et parmi ces programmes figurent celui d’Europe creative, qui concerne donc les questions culturelles.
Or, des réductions budgétaires de 53% sont d’ores et déjà envisagées, c’est ce qui est ressorti des discussions budgétaires menées par la présidence finlandaise du Conseil, qui assurait la présidence tournante de l’Europe jusqu’à fin décembre. La perspective d’une baisse aussi drastique interpelle, d’autant plus qu’aujourd’hui Europe creative représente seulement 1 milliard et demi d’euros, c’est-à-dire seulement 0,15% du budget de l’Union européenne.
C’est le Parlement européen qui a tiré la sonnette d’alarme, par la voix de l’eurodéputée allemande Sabine Verheyen, qui préside la commission de la Culture et de l’Education. Le Parlement européen veut lui doubler les ressources destinées à Europe creative. C’est vous l’aurez compris, un bras de fer commence. L’eurodéputée en appelle au Conseil européen qui réunit les dirigeants de l’Union européenne, pour s’emparer maintenant de la question du budget d’Europe creative.

Quel est le rôle d’Europe creative ?

L’Europe a une compétence d’appui en matière culturelle. Ce n’est pas une compétence exclusive ou partagée comme l’agriculture. C’est-à-dire que l’Europe ne peut adopter d’actes juridiques contraignants dans ce domaine. La culture reste du ressort des états nations.
Il n’empêche : le volet Europe creative sert à financer un grand nombre de projets culturels réunissant différents pays de l’Union.
Ce programme est en deux parties : le volet Media destiné en grande partie au cinéma et le volet culture pour le spectacle vivant. Un festival comme celui d’Ambronay a par exemple mis en place grâce à Europe creative le programme eeemerging qui accueille en résidence des jeunes ensembles baroques européens.
Malgré sa lourdeur administrative et une certaine opacité dans son fonctionnement, Europe creative joue un rôle incontestable sur le continent. Il s’ajoute aux dispositifs des fonds structurels qui permettent la construction d’un grand nombre d’équipements culturels. 

Quel va donc être l’avenir d’Europe creative ? 

Avec le Brexit, prévu au 31 janvier, ce programme va aussi perdre avec le départ de la Grande-Bretagne l’un de ses plus gros financeurs…
Le principe étant que chaque pays membre contribue au financement. La balle est maintenant dans le camps de la Croatie, qui après la Finlande, assure la présidence tournante de l’Europe depuis le 1er janvier et qui va être au cœur de la bataille du budget européen.

L'équipe de l'émission :