Dimanche 12 avril 2020
1h 58mn

Tout un monde lointain de Henri Dutilleux

Fabienne Bouvet, Sarah Léon et Jean-Charles Hoffelé élisent la version de référence du concerto pour violoncelle d'Henri Dutilleux "Tout un monde lointain".

Tout un monde lointain de Henri Dutilleux
Henri Dutilleux , © Getty / Getty / Raphael Gaillarde / Collection : Gamma-Rapho

Compte-rendu

Un soliste « moi-je » étranger à l’esprit de  l’œuvre et du compositeur : Xavier Philips et Ludovic Morlot errent en  quête du mystère et du monde lointain de Dutilleux.

Évasion ? Poésie ? Rien de cela dans l’archet sec et rêche de Truls Mørk, dont le ton  mordant et sarcastique navigue à contresens de l’onirisme de Dutilleux ;  enfin, l’ensemble est desservi par un orchestre et un chef en méforme.
Une atmosphère vénéneuse, où le danger guette : le jeu ailé d’Anssi Karttunen  allié à la précision infaillible d’Esa-Pekka Salonen confèrent une  lumière trouble à ce monde lointain, qui verra là le triomphe de la  musique pure.

Comment approcher le violoncelle unique de  Rostropovitch ? Le virtuose, créateur et commanditaire de la partition,  happe immédiatement par son jeu tendu, nerveux, fébrile même. Ce  soliloque obsessionnel écrase un peu l’Orchestre de  Paris, mené avec sureté par Baudo. Un vertigineux premier degré,  culminant dans la véhémence et la lave de Miroirs.

Vertiges de l’éros et de la mort. Christian Poltéra et Jac van Steen cisèlent un poème aux  beautés dangereuses, plein d’une touffeur morbide. Le violoncelle  déploie un nuancier infini, cisèle un Dutilleux granitique, donné dans  le souffle et l’épure, grâce aussi à un orchestre d’une  transparence exceptionnelle.

Emmanuelle Bertrand et James Gaffigan se  hissent au sommet. Par la liberté, la rage, la rigueur et l’engagement  de la violoncelliste, ce Dutilleux aux couleurs d’or et de nacre respire  large, se fait fort d’hédonisme tout en saisissant  les angoisses et le poison d’un monde ouvert sur le cosmos. La grande  version moderne de ce chef-d’œuvre.

palmarès

N°1 Version E
Emmanuelle Bertrand, Orchestre symphonique de Lucerne, dir. James Gaffigan (HM, 2014)

Tout un monde lointain de Dutilleux par James Gaffigan (HM, 2014)
Tout un monde lointain de Dutilleux par James Gaffigan (HM, 2014)

N°2  Version F
Christian Poltéra, Orchestre symphonique de la radio de Vienne, dir. Jac van Steen (Bis, 2008)

out un monde lointain de Dutilleux par Jac van Steen (Bis, 2008)
out un monde lointain de Dutilleux par Jac van Steen (Bis, 2008)

N°3 Version C
Mstislav Rostropovitch, Orchestre de Paris, dir. Serge Baudo (Warner, 1974)

Tout un monde lointain de Dutilleux par Serge Baudo (Warner, 1974)
Tout un monde lointain de Dutilleux par Serge Baudo (Warner, 1974)

N°4 Version D
Anssi Karttunen, Orchestre philharmonique de Radio France, dir. Esa-Pekka Salonen (DG, 2012)

Tout un monde lointain de Dutilleux par Esa-Pella Salonen (DG, 2012)
Tout un monde lointain de Dutilleux par Esa-Pella Salonen (DG, 2012)

N°5 Version B
Truls Mørk, Orchestre philharmonique de Radio France, dir. Myung-Whun Chung (Erato, 2001)

Tout un monde lointain de Dutilleux par Myung-Whun Chung (Erato, 2001)
Tout un monde lointain de Dutilleux par Myung-Whun Chung (Erato, 2001)

N°6 Version A
Xavier Phillips, Orchestre symphonique de Seattle, dir. Ludovic Morlot  (SSM, 2012)

Tout un monde lointain de Dutilleux par Ludovic Morlot (SSM, 2012)
Tout un monde lointain de Dutilleux par Ludovic Morlot (SSM, 2012)
L'équipe de l'émission :