Dimanche 21 juin 2020
1h 58mn

Symphonie n°36 de Mozart

Stéphanie-Marie Degand, Emmanuelle Giuliani et Thomas Deschamps élisent leur version de référence de la Symphonie n°36 "Linz" de Wolfgang Amadeus Mozart.

Symphonie n°36 de Mozart
Wolfgang Amadeus Mozart (détail), © Getty / DEA / A DAGLI ORTI / Coll. De Agostini

Emission diffusée en direct du Studio 451 de la Maison de la Radio.

compte-rendu:

Martial, Karl Böhm ? En dépit de la somptueuse Philharmonie de Berlin, son Mozart bien empesé manque d’air et d’esprit.

Sous la baguette de Bruno Walter, la Linz est une belle mécanique, mais gravité et lenteur excessive affectent l’ensemble ; emphatique, le second mouvement donne une sensation d’écrasement.

Les admirables English Baroque Soloists filent droit. Toutefois John Eliot Gardiner devrait desserrer l’étreinte, colorer la palette, sourire davantage. On s’ennuie vite.

Charles Mackerras fait preuve d’élégance et de fine maitrise du style, dans une Linz teintée d’humeurs et d’humour. Les textures légères de l’Orchestre de chambre d’Ecosse privilégient le chant et le plaisir de s’écouter et de jouer ensemble. Mais sûrement peut-on aller plus loin.

Voilà un Mozart qui fuse, rebondit, court le guilledou ! On se laisse gagner par le ton malicieux de cette Linz vivifiée par un Frans Brüggen qui sait clarifier le tissu, multiplier bonds et rebonds, et guider un orchestre du XVIIIe siècle gourmand, merveilleux d’acuité rythmique.

Nikolaus Harnoncourt ralliera tous les suffrages. Son Mozart joue le théâtre et le drame : chaque accord est un battement de cœur, et cette symphonie célèbre les noces du tragique et de la tendresse avec un sens des surprises et une perfection instrumentale renversante - à seuls, le basson et hautbois d’un Menuet tout en clair-obscur feraient le prix de cette version. 

palmarès:

N°1
Version C
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, dir. Nikolaus Harnoncourt (Teldec, 1985)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Nikolaus Harnoncourt
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Nikolaus Harnoncourt, © Teldec

N°2
Version B
Orchestre du XVIIIe siècle, dir. Frans Brüggen (Philips, 1989)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Frans Brüggen
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Frans Brüggen, © Philips

N°3
Version D
Orchestre de chambre d’Ecosse, dir. Charles Mackerras (Linn, 2009)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Charles Mackerras
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Charles Mackerras, © Linn

N°4
Version F
English Baroque Soloists, dir. John Eliot Gardiner (Philips, 1988)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par John eliot Gardiner
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par John eliot Gardiner, © Philips

N°5
Version A
Columbia Symphony Orchestra, dir. Bruno Walter (CBS, 1960)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Bruno Walter
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Bruno Walter, © CBS

N°6
Version E
Orchestre philharmonique de Berlin, dir. Karl Böhm (DG, 1966)

Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Karl Böhm
Symphonie n°36 de Mozart dirigée par Karl Böhm, © DG

la Tribune des internautes:

Quelle est la meilleure version de la Symphonie n°36 de Mozart ?
► Participez et votez pour votre version préférée

L'équipe de l'émission :