Dimanche 29 septembre 2019
1h 58mn

Suite pour violoncelle n°3 de Bach

Fabienne Bouvet, Philippe Venturini et Jérôme Bastianelli élisent la version de référence de la Suite pour violoncelle n°3 de Jean-Sébastien Bach.

Suite pour violoncelle n°3 de Bach
Johann Sebastian Bach, © Getty / Leemage / Universal Images Group

Ce Bach sonne généreusement, mais sans doute affiche-t-il un sérieux excessif, qui confine même à la neutralité. Soigné ou soigneux Truls Mørk ?

Il y a bien un peu d’emphase dans la ligne très généreuse déployée par Emmanuelle Bertrand. Cette Troisième Suite, animée d’un sentiment romantique, s’élève dans un gothique flamboyant, une cathédrale de lumière que cisèle un archet un rien joufflu.

L’instrument ample, boisé, avec ses réverbérations envoûtantes, sert le jeu noble de Jean-Guihen Queyras, dont les qualités principales seront le chant, le lyrisme, la vivacité. Mais manquerait-il à cette Suite une once d’imagination, de spontanéité, de frémissement… de personnalité ?

Un équilibre, une sobriété (à ne pas confondre avec l’effacement), une ligne limpide, un discours continuellement relancé et une vision réconfortante et chaleureuse : d’un jeu naturel, témoignant une rare hauteur de vue, Christian-Pierre La Marca nous chante un Bach éperdu.

Pieter Wispelwey murmure à l’oreille de l’auditeur et nous fait entrer dans le secret de son instrument : son Bach est confession intime, son jeu libre et mobile fourmille de petits détails qui n’altèrent jamais les grands développés. La Suite s’improvise et se réinvente sous nos yeux à chaque mesure.

La liberté à nouveau. Et l’énergie, la souplesse, l’élasticité du temps et du tempo, la prise de risque, le fantasque et la poésie : Bruno Cocset entre en méditation (quelle Sarabande !), éveille l’esprit de la danse et fait ruisseler mille couleurs de son instrument. La prise de son, majeure, magnifie le tout.

Palmarès

  1. Version B
    Bruno Cocset (Alpha, 2001)
  2. Version D
    Pieter Wispelwey (EPR Classics, 2012)
  3. Version E
    Christian-Pierre La Marca (Sony, 2013)
  4. Version F
    Jean-Guihen Queyras (HM, 2007)
  5. Version C
    Emmanuelle Bertrand (HM, 2018)
  6. Version A
    Truls Mørk (Virgin, 2005)

la Tribune des internautes:

Quelle est la meilleure version de la Suite pour violoncelle n°3 de Johann Sebastian Bach ?
Participez et votez pour votre version préférée

L'équipe de l'émission :